La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Deux yeux et un crayon : une pensée active

Deux yeux et un crayon : une pensée active - Critique sortie Théâtre Aubervilliers Théâtre de la Commune
Arnaud Meunier Cr: Jean-Louis Fernandez

Théâtre de la Commune/ Femme non rééducable / de Stefano Massini/ mes Arnaud Meunier

Arnaud Meunier met en scène Anne Alvaro dans Femme non rééducable, texte de Stéfano Massini autour de la figure d’Anna Politkovskaïa, cette journaliste embarrassante que Poutine aurait fait assassiner le 7 octobre 2006 – coïncidence    ? – jour de son propre anniversaire.

J’ai toujours aimé accomplir des compagnonnages avec des auteurs. Après Pasolini ou Vinaver, j’ai découvert Stefano Massini à travers ce texte, Femme non-rééducable, dont j’ai monté aussi Chapitres de la chute. Et puis, la rencontre avec Anne Alvaro qui est venue à Saint-Etienne lire des textes d’Annie Ernaux a provoqué le déclic. Non pas qu’il s’agisse de véritablement incarner Anna Politkovskaia, puisqu’ils seront deux sur le plateau – Anna Alvaro et Régis Royer – à interpréter le théâtre récit de Stefano Massini, mais parce que j’aime les acteurs qui prennent le texte de théâtre comme une véritable partition.

Responsabilité individuelle

Femme non-rééducable n’est donc pas un hommage visant à édifier une figure de martyr, mais, comme le disait Anna Politkovskaia elle-même, le but est de raconter et dire des faits. Pour écrire ce texte, Massini s’est largement appuyé sur Un déshonneur russe, récit de la journaliste assassinée, et en obsessionnel du détail qu’il est, il a écrit un texte qui relève de l’enquête. Pas question donc de dénoncer la Russie de Poutine – ce qui va sans dire – mais bien plus de réaffirmer la place des journalistes dans ce monde, et en particulier en Russie, et enfin, comme je tente de le faire à chaque spectacle, d’interroger la question de la responsabilité individuelle dans l’évolution collective. En effet, cela devient dangereux quand on commence à penser qu’on ne peut pas infléchir l’ordre des choses, qu’on s’abandonne à la résignation. Face à cela, Anna Politkovskaïa, c’était deux yeux et un crayon, une pensée active que ce spectacle veut remettre en marche. »

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Femme non rééducable
du Vendredi 7 février 2014 au Vendredi 14 février 2014
Théâtre de la Commune
2 rue Edouard Poisson, 93300 Aubervilliers.
Du 7 au 14 février, mardi et jeudi à 19h30, mercredi et vendredi à 20h30, samedi à 18h, dimanche à 16h. Tel : 01 48 33 16 16. Durée 1h 
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre