La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Des cadavres qui respirent de Laura Wade, mis en scène par Chloé Dabert

Des cadavres qui respirent de Laura Wade, mis en scène par Chloé Dabert - Critique sortie Théâtre Toulouse Théâtre de la Cité - CDN Toulouse Occitanie
Benjamin Pinard Chloé Dabert

texte Laura Wade / mes Chloé Dabert

Publié le 22 avril 2019 - N° 276

Après Iphigénie de Racine en avril, Chloé Dabert poursuit son compagnonnage avec le Théâtre de la Cité en y créant le texte de Laura Wade. Une pièce noire et drôle sur le thème de la mort, construite comme un puzzle.

Ce qui frappe d’abord, c’est ce titre en forme de paradoxe : Des cadavres qui respirent. L’expression, Laura Wade l’a empruntée à Sophocle : « Quand un homme a perdu ce qui faisait sa joie, je tiens qu’il ne vit plus. C’est un cadavre qui respire. » Partant de cette idée que « quand on n’est pas heureux.se dans sa vie, on peut se sentir comme un cadavre qui continue à fonctionner », l’autrice née en 1977 a écrit un texte en forme de puzzle dans lequel chaque personnage qui découvre un cadavre devient dans la scène suivante un cadavre lui-même. Tout commence par Emma, une jeune femme de chambre qui découvre le corps de Jim, le patron d’une entreprise de garde-meubles, qui lui-même avait découvert le corps d’une femme dans une caisse… qui appartenait à Ben dont l’amoureuse, Kate, battait son chien. Il y a aussi Elaine, la femme de Jim, et Tom, son employé, autant de personnages en sursis et au quotidien banal. Cruel, drôle, tout en suggestions, le jeu de pistes sait maintenir la tension jusqu’à la fin grâce à une habile construction.

Un texte jamais monté en France

Jouée au Royal Court en 2005 et plusieurs fois primée en Angleterre (dont le prix de l’autrice la plus prometteuse par le Critics’ Circle Theatre), la pièce a fait l’objet de plusieurs lectures en France (à la Mousson d’été par exemple) mais n’avait encore jamais été portée à la scène. Chloé Dabert relève le défi en juin au Théâtre de la Cité. Pour la metteuse en scène, il s’agit d’une « piËce deÏlicieusement complexe car il n’y a pas de message clair. Il reÃgne une certaine ambiguïteÏ, un trouble, un suspense. Il est drôle, violent, poeÏtique et irreÏsolu, d’un possible reÏalisme, il nous entraîne vers le surnaturel. » La distribution est composée exclusivement des jeunes comédiens de l’AtelierCité. Sept interprètes avec qui Chloé Dabert partage l’envie de faire découvrir au public l’écriture de Laura Wade.

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Des cadavres qui respirent de Laura Wade, mis en scène par Chloé Dabert
du Mardi 4 juin 2019 au Vendredi 14 juin 2019
Théâtre de la Cité - CDN Toulouse Occitanie
1 rue Pierre Baudis, 31000 Toulouse

à 20h. Tél. : 05 34 45 05 05. Tournée : Théâtre Gérard Philipe – CDN Saint-Denis, du 9 au 13 octobre 2019.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre