La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

David Grimal

David Grimal - Critique sortie Classique / Opéra
Le violoncelliste François Salque, soliste de la rarement jouée Romance pour violoncelle et orchestre de Richard Strauss.

Publié le 10 avril 2012 - N° 197

Orchestre symphonique

Le violoniste et ses amis et partenaires musiciens des Dissonances jouent Mozart et Strauss.

Alors que leurs récents disques Beethoven sont encore dans toutes les mémoires (Symphonies n°5 et n°7), David Grimal et son orchestre Les Dissonances se tournent vers Mozart (Concerto pour clarinette ; Symphonie n° 38 «Prague») et Richard Strauss (Romance pour violoncelle et orchestre). Une nouvelle étape dans le développement du projet de cet orchestre utopique faisant le choix de jouer sans chef. « J’ai le sentiment et je ne suis apparemment pas le seul que l’organisation du monde musical actuel est plus certainement due à des prérogatives commerciales, institutionnelles, administratives, politiques, que musicales et humaines. J’étais moi-même dans la case du soliste, gymnaste, sommet d’une pyramide idiote. Donc je suis parti à la rencontre des autres et de moi-même en repartant d’une feuille blanche, dans un projet où les règles seraient différentes » confie David Grimal, musicien humaniste et visionnaire. Avec Vincent Alberola (clarinette) et François Salque (violoncelle) en solistes.

J. Lukas


Jeudi 3 mai à 20 h à l’Opéra Royal du Château de Versailles (78). Tel: 01 30 83 78 89.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra