Jazz / Musiques - Propos recueillis

Diego Imbert dans le jardin d’Haden

Le contrebassiste Diego Imbert. © Pierre Colletti

STUDIO DE L’ERMITAGE / JAZZ

Le contrebassiste, leader et compositeur Diego Imbert rend hommage à l’une des grandes voix de son instrument et du jazz moderne, disparue en 2014 : Charlie Haden. Il s’entoure pour cela de ses complices, le pianiste Enrico Pieranunzi et le batteur André Ceccarelli, associés dans plusieurs titres à un ensemble de cordes et de bois qui fait sonner de superbes arrangements de Pierre Bertrand. Ce luxueux aréopage montera sur la scène du Studio de l’Ermitage pour ponctuer la sortie d’un album magnifique et émouvant, sobrement intitulé « Tribute to Charlie Haden » (chez Trebim Music/L’autre distribution)

 

« Charlie Haden est celui qui recherche la beauté. D’un point de vue instrumental, il n’use d’aucun artifice, demeure au service d’une recherche du son. Un son reconnaissable au premier instant. Son jeu se développe de manière horizontale, par couches successives, de manière circulaire, comme s’il voulait rentrer dans la “matière” musique. La construction de ses « Walking Bass » est unique, comme ses solos. Son lyrisme et son sens de la mélodie sont impressionnants. Il a été de beaucoup d’aventures, en particulier celle du Free Jazz, et il a laissé des disques grandioses ainsi que des compositions qui sont devenues ou en train de devenir des standards. La disparition de Charlie Haden, tout comme celle d’Ornette Coleman, est passée inaperçue et je trouvais cela injuste. La musique ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans eux.

Hommage en trio

Il me semblait important à la fois de jouer des compositions de Charlie Haden, mais aussi d’essayer de faire des choses personnelles qui lui auraient plu, bien sûr sans chercher à le copier. Evidemment, Enrico Pieranunzi, avec qui il a enregistré quatre disques (en tant que sideman et leader) était le pianiste idéal pour ce projet. Et, suite au disque « Ménage à trois » que nous avons fait ensemble, ce projet en trio ne pouvait pas s’envisager non plus sans André Ceccarelli, autre musicien que j’admire depuis longtemps. »

Propos recueillis par Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Dans le jardin d’Haden
du Mercredi 29 novembre 2017 au Mercredi 29 novembre 2017
Studio de l'Ermitage
8 Rue de l'Ermitage, 75020 Paris-20E-Arrondissement, France

à 21 h. Tél. : 01 44 62 02 86.


Mots-clefs :,

A lire aussi sur La Terrasse

Jazz / Musiques - Agenda

Juliette

J’aime pas la chanson est le titre paradoxal [...]

Juliette : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction