La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Daniel Veronese, Ibsen et Tchekhov

Daniel Veronese, Ibsen et Tchekhov - Critique sortie Théâtre
© Sergio Chiossone Le Développement d’une civilisation à venir d’après Une Maison de poupée, drame poignant.

Publié le 10 septembre 2011 - N° 189

Le metteur en scène argentin présente deux pièces à ne pas manquer : sa vision d’Une Maison de poupée d’Ibsen et une création, Les enfants se sont endormis d’après La Mouette de Tchekhov.

Il faut se rendre à l’évidence du talent de Daniel Veronese : si vous voulez voir un théâtre absolument vivant, humainement dessiné par la force dramatique et l’engagement total des acteurs, foncez ! Pas de scénographie soignée ici, plutôt une scénographie d’occasion ; tout est resserré, concentré, charnel, et pourtant comme décuplé. Le théâtre est mensonge, la scène est étriquée, presque triviale, mais le jeu est… époustouflant, remarquablement vrai ! Ainsi lorsque le metteur en scène retravaille et réécrit en quelque sorte les classiques, on peut être sûr que la déconstruction très solide saura toucher le spectateur, car les œuvres ici s’inscrivent au présent, à travers un regard personnel concret, aigu, quotidien, qui ose la proximité et l’empathie. Veronese se confronte à « la nécessité de trouver la vérité dans chaque phrase, chaque mot ou situation », faisant naître une émouvante intensité et une grande fluidité dans les relations.

Drame poignant

Le metteur en scène argentin a ainsi créé sa version des pièces Les trois Sœurs, Oncle Vania de Tchekhov, puis Une Maison de poupée et Hedda Gabler d’Ibsen, donnant à chaque fois à ses oeuvres des titres énigmatiques, totalement personnels. Le Festival d’Automne permet de voir ou revoir Le Développement d’une civilisation à venir d’après Une Maison de poupée, drame poignant de la condition féminine, et aussi de découvrir une création d’après La Mouette de Tchekhov, Les enfants se sont endormis. « C’est en cela que les Argentins ressemblent aux Russes… Nous voulons tous quelque chose que nous n’avons pas », dit Veronese. Une quête de bonheur infiniment touchante et cruelle, où les illusions et les frustrations noient le désir, y compris artistique…
Agnès Santi


Les Enfants se sont endormis d’après La Mouette de Tchekhov, texte et mise en scène Daniel Veronese, du 21 septembre au 2 octobre à 21h,  dimanche à 18h, relâche lundi, Le Développement d’une civilisation à venir d’après Une Maison de poupée d’Ibsen, du 27 septembre au 2 octobre à 19h, dimanche à 16h, au Théâtre de la Bastille, 76, rue de la Roquette, 75011 Paris. Tél :  01 43 57 42 14.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre