La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon Patty Hannock et Fanny Rudelle

Condition féminine

Condition féminine - Critique sortie Avignon / 2012

Publié le 10 juillet 2012 - N° 200

Création collective pour deux comédiennes, deux musiciens, une auteure et un metteur en scène, Conseils pour une jeune épouse questionne la condition féminine en s’inspirant du Kama Sutra et de l’Encyclopédie de la Femme 1950. Les comédiennes Patty Hannock et Fanny Rudelle reviennent sur la genèse de ce spectacle.

« Parler des femmes, des conditions de vie qui leur ont été faites, dans différentes sociétés, à différentes époques. »
 
Quelles envies et préoccupations sont à l’origine de Conseils pour une jeune épouse ?
Patty Hannock : L’envie de rapprocher le Kama Sutra et L’Encyclopédie de la Femme 1950, deux textes liés par des ressemblances surprenantes. Il s’agit de deux registres de règles, deux bibles de savoir-faire destinées aux jeunes femmes. Malgré les siècles qui les séparent, malgré les différences des cultures dont ils sont issus, ces deux textes préconisent des préceptes similaires. Enfreindre ces préceptes a pu, non seulement mettre les femmes dans l’embarras, leur porter préjudice, mais parfois leur coûter la vie.
Fanny Rudelle : Nous voulions parler des femmes, des conditions de vie qui leur ont été faites, dans différentes sociétés, à différentes époques. Mais force est de constater que nous devons encore nous battre aujourd’hui, partout dans le monde, pour le respect des femmes. Nous devons encore nous battre pour affirmer que les femmes ont les mêmes droits que les hommes.
 
Pourquoi avoir choisi l’auteure Marion Aubert pour vous accompagner dans cette aventure ?
F. R. : Nous connaissons Marion depuis longtemps. Son engagement pour la défense des droits des femmes fait écho à notre projet. Nous avons voulu faire appel à son humour, à son regard.
P. H. : Marion est partie du montage que Fanny et moi avons réalisé à partir du Kama Sutra et de L’Encyclopédie de la Femme 1950, et elle a créé une pièce. Une pièce à l’écriture musicale, passionnante, vibrante. Une grande complicité, littéraire et amicale, nous lie à elle.
 
Quelles orientations de direction d’acteur Philippe Fretun vous a-t-il données ?
P. H. : Philippe a été exigeant, respectueux de la langue de Marion, attentif aux ruptures et au phrasé. Il s’est réjoui du second degré de ce texte, qui peut parfois faire penser à l’humour anglais. Il nous a cité Desproges : « Il faut aller au bout dans l’humour, le jouer à fond, pour faire apparaître l’horreur ».
F. R. : Je crois que Philippe a également aimé le duo un peu clownesque que Patty et moi formons sur un plateau. Car finalement, ce spectacle, c’est aussi un peu l’histoire de l’Auguste et du clown blanc qui se rejoue.
 
Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat


Avignon Off. Villeneuve-lès-Avignon / Villeneuve en scène. Du 6 au 25 juillet, à 21h15 ; relâche le 15. Tél. : 04 32 75 15 95. www.villeneuve-en-scene.fr
 
Conseils pour une jeune épouse / Villeneuve en scène / de Marion Aubert / mes Philippe Fretun

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes