La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Cinq comédies de Molière

Cinq comédies de Molière - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Christian Ganet Légende photo : Jeanne Brouaye, David Mambouch et Clémentine Verdier dans Les Précieuses ridicules.

Publié le 10 mars 2009

Christian Schiaretti mène sa troupe du TNP hors les murs de son port d’attache en travaux et tourne en France avec les premières comédies de Molière : escale à Malakoff fin mars et début avril.

Les premières comédies de Molière parmi lesquelles a puisé Christian Schiaretti pour composer son spectacle sont celles avec lesquelles l’Illustre Théâtre a sillonné la France avant le retour Paris où seront composées et jouées les pièces de son répertoire considérées comme les plus abouties. A cette époque, remarque Schiaretti, Molière est « auteur au sens où l’on pouvait l’être à l’époque, c’est-à-dire plagiaire », s’inspirant du canevas et des personnages habituels de la farce. Mais cette première partie de son œuvre est la matrice de la suite et on y trouve déjà « les définitions de son théâtre futur ». Monter ce premier Molière, c’est donc le « voir naître » selon les mots du directeur du TNP et s’apercevoir « qu’il n’est pas aussi moral et moraliste que ce que l’on pense ». Les valets, les exploités et les pauvres y roulent les bourgeois et les puissants et un rire salvateur aux accents anarchistes y cascade avec entrain. Retrouvant les conditions minimalistes du jeu des tournées de la bande à Poquelin (pas de décor, quelques accessoires, du fard et des costumes), la troupe du TNP exploite avec bonheur tout le registre de la farce en cinq pièces à réentendre et redécouvrir en triptyques ou en intégrale.
 
Catherine Robert


Cinq comédies de Molière (Sganarelle ou le cocu imaginaire, L’Ecole des maris, Les Précieuses ridicules, La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin volant) ; mise en scène de Christian Schiaretti. Du 25 mars au 10 avril 2009. Intégrale le 29 mars à 15h. Sganarelle ou le cocu imaginaire, L’Ecole des maris et Les Précieuses ridicules : en mars, les 25 et 26 à 19h30, les 27 et 28 à 20h ; en avril, le 7 à 20h et le 8 à 19h30. La Jalousie du Barbouillé, Le Médecin volant et Les Précieuses ridicules : le 31 mars à 20h ; en avril, le 1er, le 2 et le 9 à 19h30, le 3, le 4 et le 10 à 20h et le 5 à 16h. Théâtre 71, 3, place du 11 novembre, 92240 Malakoff. Réservations au 01 55 48 91 00.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre