La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

CHAPITRES DE LA CHUTE (SAGA DES LEHMAN BROTHERS)

CHAPITRES DE LA CHUTE (SAGA DES LEHMAN BROTHERS) - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre du Rond-Point
De la petite famille d’immigrés à la puissante banque. CR : Jean-Louis

Reprise / Théâtre du Rond-Point / de Stefano Massini/ mes Arnaud Meunier

Publié le 26 avril 2016 - N° 243

Reprise de Chapitres de la chute, qui déroule la saga de la famille Lehman, fondatrice de la fameuse banque Lehman Brothers, dont la faillite provoqua la crise financière de 2008. Instructif.

Les rouages de l’économie paraissent souvent si complexes que le quidam renonce vite à les comprendre, et à agir dessus. Ainsi en va-t-il de la finance avec ses subprimes, ses swaps et autres agences de notation dont les mécanismes semblent  pouvoir indéfiniment nous échapper. Un des mérites de Chapitres de la chute est de replacer à hauteur d’homme l’histoire de la famille Lehman, qui émigra d’Allemagne aux Etats-Unis au 19ème siècle et, au gré des vicissitudes du destin, bâtit une puissance financière dont l’effondrement entraîna, il y a cinq ans, toute l’économie mondiale dans la tourmente.  Emigré juif allemand arrivant de Bavière à New-York en 1844, Henry Lehman commença par fonder à Montgomery, Alabama, un magasin de « tissus et confection » qui se transforma avec ses frères et au fil des générations en machine à succès, jusqu’à la fin que l’on connaît.

Entre personnages et conteurs

Chapitres de la chute invite donc à suivre les trois épisodes de la saga de la famille Lehman, et en filigrane, deux siècles de capitalisme à la sauce américaine, dans ces temps révolus du développement industriel et financier à tout va. Six comédiens prennent en charge ce récit concocté par Stefano Massini, jeune auteur italien, qui à la manière d’un Paravidino les tient à la frontière de la narration et du jeu, entre personnages et conteurs, entre hier et aujourd’hui, dans une scénographie aux teintes grisâtres  qui contribue à instaurer cette atmosphère de rêve/cauchemar éveillé. Entrées et sorties tout en douceur, glissements temporels et transitions narratives bien huilées, tout coule de source dans cette histoire, tout semble se faire naturellement, loin des combats et calculs des thrillers financiers. L’essor d’une famille travailleuse que portent les hasards, les rencontres, qui saisit les opportunités, bien plus qu’un univers impitoyable à la Dallas, où se combineraient trahisons et cupidité. A suivre ce long fleuve tranquille s’installe toutefois une forme de monotonie qui étire le temps, et surtout, le sentiment qu’on survole, qu’on se tient à l’extérieur, qu’on évite les coulisses plus nauséabondes de la réalité. La volonté, ici, n’est pas de dénoncer, mais de montrer combien le destin du monde s’est suspendu à l’histoire d’une famille normale, avec ses faiblesses, ses rituels, et toute son humanité. Ainsi la finance redevient-elle plus humaine, le capitalisme moins compliqué, et notre destin peut-être pas si impossible à contrôler.

Eric Demey

A propos de l'événement

CHAPITRES DE LA CHUTE (SAGA DES LEHMAN BROTHERS)
du Mardi 10 mai 2016 au Dimanche 29 mai 2016
Théâtre du Rond-Point
2 Avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris, France

du mardi au samedi à 19h, dimanche à 15h, relâche les lundis et le 15 mai. Tél. : 01 44 95 98 21. Durée : 3h50 avec entracte. Spectacle vu à la Comédie de Saint-Etienne à la création en novembre 2013.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre