La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Berliner Mauer : Vestiges

Berliner Mauer : Vestiges - Critique sortie Théâtre saint denis Théâtre Gérard Philipe
Julie Bertin Cr : Frédéric Pickering

Théâtre Gérard Philipe / documents collectés / Le Birgit Ensemble

Publié le 29 janvier 2015 - N° 229

Membres de la promotion 2014 du Conservatoire National, Julie Bertin et Jade Herbulot, qui ont créé le Birgit Ensemble, présentent  Berliner Mauer : Vestiges, et interrogent l’impact de la chute du Mur de Berlin. 

Comment est née l’envie de créer ce spectacle ?

Julie Bertin et Jade Herbulot : Il y avait au Conservatoire chez les élèves le désir d’un autre théâtre, d’un travail qu’on pourrait se réapproprier, sans metteur en scène ni texte dramatique. Ce spectacle est né d’un atelier que nous avons mené en troisième année. Les quinze comédiens du spectacle sont de la promotion 2014, tous sont nés dans la période où le bloc soviétique s’effondre, où un monde finit pour laisser place à une transition incertaine. Nous voulons interroger cet héritage.

« L’ensemble fonctionne autour de l’histoire vraie d’un tunnel. »

Ce Berliner Mauer : Vestiges n’aura donc pas une forme académique   ?

J.B. et J.H.   : Le spectacle traite de l’histoire du mur de Berlin et ouvre sur l’après de sa chute. Nous avons recueilli pour cela des matériaux différents – textes d’historiens, extraits de films, de discours politiques, chansons de variété allemande, une interview de Nina Hagen ou encore des témoignages recueillis par les acteurs eux-mêmes. Nous ne nous situons pas dans un théâtre documentaire mais cherchons à voir quelles conséquences les décisions politiques ont eues pour les individus. Au plateau, nous avons créé des scènes à partir de ces matériaux. Et au cours de nos recherches, nous avons par exemple appris que l’existence de ce mur arrangeait fortement les relations diplomatiques entre les deux blocs…

Quel sera le dispositif scénique ?

J.B. et J.H.  : Nous avons créé un espace bi-frontal séparé par le fameux mur. Il s’agissait de rendre concrète cette aberration historique. Pendant 1h45, les spectateurs seront donc séparés et de chaque côté, ils assisteront à un spectacle différent. D’un côté à l’autre, pourtant, la rumeur passera. Certaines scènes seront synchronisées et parfois, on dialoguera par-dessus ce mur. L’ensemble fonctionne autour de l’histoire vraie d’un tunnel dont la chaîne américaine NBC avait financé la construction. Le tunnel et le mur sont les deux personnages centraux d’une histoire qui en compte quatre-vingts au total.

Propos recueillis par Eric Demey

 

A propos de l'événement

Berliner Mauer : Vestiges
du Samedi 31 janvier 2015 au Samedi 14 février 2015
Théâtre Gérard Philipe
59 Boulevard Jules Guesde, 93200 Saint-Denis, France

du lundi au samedi à 20h, dimanche à 15h30, relâche le mardi. Tel : 01 48 13 70 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre