La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Ben oui mais enfin bon de Rémi De Vos mes Christophe Rauck

Ben oui mais enfin bon de Rémi De Vos mes Christophe Rauck - Critique sortie Théâtre Lille Théâtre du Nord
Adrien Rouyard, excellent dans Ben oui mais enfin bon. Crédit : Simon Gosselin

Théâtre du Nord / de Rémi De Vos / mes Christophe Rauck

Publié le 19 décembre 2018 - N° 272

Entre Grandes ballades et Belles sorties, la forme brève écrite par Rémi De Vos pour les jeunes comédiens de l’Ecole du Nord se pose sur le plateau du Théâtre du Nord : une séduisante proposition.

Le Théâtre du Nord sort de ses murs et conduit le théâtre dans des territoires privés de salles dédiées à son accueil. Le dispositif des Grandes Ballades installe les conditions de l’itinérance dans toute la région des Hauts-de-France ; celui des Belles sorties dans la métropole lilloise. Formes brèves et légères peuvent s’adapter à n’importe quel lieu. Rémi De Vos a écrit Ben oui mais enfin bon en tenant compte de ces contraintes autant qu’en pensant aux quatre jeunes acteurs qui l’interprètent. Sur le grand plateau du Théâtre du Nord, la scénographie reproduit ces contraintes, les spectateurs étant installés sur scène et les comédiens évoluant parmi eux. Le dispositif est adroit : en arrachant le public au confort habituel des fauteuils, il le force à être mieux attentif au jeu et au péripéties de l’intrigue. Il constitue en même temps une gageure de taille pour les jeunes comédiens, davantage exposés au regard et devant adapter leur jeu en fonction de la proximité plus ou moins grande avec ceux qui les écoutent et les regardent.

Belle facture, geste accompli et belle ouvrage…

Christophe Rauck l’avait déjà brillamment prouvé avec le spectacle de sortie de la cinquième promotion de l’Ecole du Nord présenté cet été à Avignon : il sait parfaitement quelle partition convient le mieux aux élèves. Sa mise en scène, toujours très exigeante, est en même temps parfaitement respectueuse des capacités de ceux qu’il dirige. En guidant les acteurs vers un traitement farcesque du texte de Rémi De Vos – syntaxe désarticulée, grandiloquence drolatique et arlequinade qui rappelle la pièce de Marivaux dont il s’inspire – il leur évite les chausse-trapes d’un réalisme qui aurait été quasi impossible à assumer dans de telles conditions de proximité entre les comédiens et le public. Rémi De Vos réécrit Arlequin poli par l’amour et en transpose l’histoire dans le monde de l’entreprise : Adeline, la fille du patron, tombe amoureuse de Johnny, le manutentionnaire plus finaud que sa balourdise apparente ne le laisse d’abord penser. Johnny aime Marine, la jolie secrétaire, et Renaud, le DRH vicieux, manipule les trois autres. Ainsi servis par des rôles à leur mesure et dont leurs personnalités ont inspiré l’écriture, ainsi guidés par une mise en scène qui protège leur talent, les quatre comédiens font merveille et offrent un plaisant moment de grâce juvénile et de drôlerie rondement menée.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Ben oui mais enfin bon de Rémi De Vos mes Christophe Rauck
du Vendredi 11 janvier 2019 au Dimanche 20 janvier 2019
Théâtre du Nord
4, place du Général de Gaulle, 59000 Lille

Mercredi et vendredi à 20h ; jeudi et samedi à 19h ; dimanche à 16h. Le 30 janvier à 20h à Bouvines ; le 1er février à 20h à Noyelles-lès-Seclin ; le 3 février à 18h à Wambrechies. Tél. : 03 20 14 24 24. Durée : 1h. Spectacle vu au Théâtre du Nord.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre