La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Critique

Bacchantes/Prélude pour une purge

Bacchantes/Prélude pour une purge - Critique sortie Danse Montreuil Nouveau Théâtre de Montreuil
Bacchantes, création très inventive de Marlene Monteiro Freitas. CR : Filipe Ferreira

Nouveau Théâtre de Montreuil / chor. Marlene Monteiro Freitas

Publié le 20 novembre 2017 - N° 260

Bacchanales dionysiaques traversées par l’énergie insolente dada, les Bacchantes chorégraphiées par Marlene Monteiro Freitas enflamment les salles.

A Genève, le spectacle de Marlene Monteiro Freitas a littéralement mis le feu au théâtre Am Stram Gram. En effet, aux deux-tiers de la représentation environ, un des nombreux projecteurs de cette flamboyante création s’est embrasé, provoquant sans dommage supplémentaire l’évacuation de la salle. Si nous n’avons donc pu assister à la représentation entière, on est cependant resté longtemps chargé de son souffle phénoménal et de son énergie brûlante. Entre bacchanales et procession carnavalesque aux accents absurdes, trompettistes grimaçants et danseurs grimés à la gestuelle mécanique de pantins vous embarquent dans une sarabande inquiétante et drôle, délirante et hypnotique.

L’ivresse du souffle créateur

Faute au feu, on aura loupé la projection d’un court film sur l’accouchement d’une femme japonaise et l’ultime Boléro de Ravel, mais on aura vu des fesses chanter, des lutrins se métamorphoser en armes, antennes, claviers… et, surtout, éprouvé tout du long l’énergie, l’inventivité fantasque, et l’énorme talent de la troupe dirigée par la chorégraphe et danseuse capverdienne. Pas de narration, malgré la référence à Euripide, mais simplement la force libératrice de l’esprit dionysiaque lorsqu’il insuffle l’art de libérer les corps et les esprits. Bourré de références musicales et esthétiques à l’art des avant-gardes du début du XXème siècle, Bacchantes semble célébrer l’ivresse du souffle créateur quand il s’empare de nos corps mécanisés. Une transgression millimétrée et communicative qui ne verse pas pour autant dans l’hystérie. Temporellement surcalibrée dans le contexte des formats réduits de la danse, Bacchantes éprouve aussi l’expérience de la durée et acquiert une dimension fascinante.

Eric Demey

A propos de l'événement

Bacchantes – Prélude pour une purge
du Lundi 18 décembre 2017 au Jeudi 21 décembre 2017
Nouveau Théâtre de Montreuil
10 Place Jean Jaurès, 93100 Montreuil, France

Du 18 au 20 décembre à 20h, le 21 à 21h. Tel : 01 48 70 48 90. Spectacle vu au Festival la Bâtie à Genève. Durée : 2h10.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse