La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Automne et hiver

« Un homme a été abandonné par Dieu et tous les saints. Il se trouve sur une scène semée de mines »... A partir de cette figure radicale, Miguel Moreira et Romeu Runa explorent la solitude et la nécessité de la combattre.

Publié le 10 juillet 2012 - N° 200

Agnès Renaud met en scène les comédiens de la compagnie de l’Arcade dans une belle et intense mise en scène de Automne et hiver, de Lars Norén, tragédie de la faillite et du ressentiment.

Sur le plateau de la table métallique, autour de laquelle sont installés les quatre protagonistes, brille le cristal des verres et des carafes. Les liqueurs chatoyantes évoquent l’harmonie confortable d’une vie bourgeoise aisée, prête à la fête et tout à la joie des retrouvailles mensuelles. Mais les pieds de la table sont faits d’entrelacs qui laissent soupçonner que les rapports entre les membres de la famille sont plus emberlificotés et scabreux qu’il n’y paraît : la surface cache des profondeurs inquiétantes. Les relations entre les parents et les deux filles, se révèlent, au fur et à mesure que tombent les masques, délétères et odieuses.
 
Névrose et roman familial
 
Ewa, l’aînée, riche, bien mariée et bien mise, évoque son anorexie adolescente et son désespoir de ne pas pouvoir avoir d’enfant ; Henrik, le père, avoue son alcoolisme ; Margareta, la mère, admet qu’elle a aimé ailleurs, faute d’être comprise chez elle… Le dispositif scénique joue des mouvements de la table, qui offre au public différents points de vue sur le drame, à mesure que celui-ci se complexifie et s’intensifie. L’apparent réalisme des dialogues est très adroitement déconstruit par un remarquable travail de l’adresse. L’étroit rapport entre la scène et la salle participe à l’impression d’étouffement aliénant de la situation ; les comédiens, confondant de justesse, campent leurs personnages avec une aisance et une vérité peu communes.
 
Catherine Robert


Avignon Off. Collège de la Salle / Théâtre du Préau, 1, place Pasteur. Du 7 au 28 juillet, à 13h40. Tél. : 04 90 82 10 16.
 
Automne et hiver / Collège de la Salle / de Lars Norén / mes Agnès Renaud

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes