La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Au jour le jour, Renoir 1939

Au jour le jour, Renoir 1939 - Critique sortie Théâtre Montreuil Nouveau Théâtre de Montreuil
Crédit Photo : Pascal Victor ArtComArt Légende : « Octave /Renoir (Jean-Louis Coulloc’h) dans Au jour le jour, Renoir 1939. »

Nouveau Théâtre de Montreuil / Inspiré de La Règle du jeu de Jean Renoir /Adaptation May Bouhada et Benoît Giros / mes Benoît Giros

Publié le 25 janvier 2013 - N° 206

Benoît Giros tisse son motif théâtral sur le tapis de La Règle du jeu de Renoir, avec gravité et légèreté, esprit d’époque et fantaisie. Ruptures et chaos…

Jean Renoir (1894-1979), cinéaste, écrivain et metteur en scène de théâtre, tourne La Règle du jeu en 1939, un chef-d’œuvre, l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma. Brillant et léger, comique et tragique, ce joyau est d’abord boudé par le public et la critique, touchés par le miroir d’une société en décomposition dont ils sont issus. La Règle du jeu s’inscrit dans l’imminence de la Seconde Guerre mondiale, tandis que les démocraties occidentales semblent paralysées face à la montée du nazisme et la persécution des Juifs. Réactif à cette angoisse de l’époque, « un volcan sur lequel nous dansons », Renoir dépeint avec piquant une société bourgeoise condamnée, arrogante, et crispée sur ses valeurs. Le scénario s’inspire des Caprices de Marianne de Marivaux car le monde n’est que représentation. D’où l’idée de théâtre dans le théâtre, de ballet et de manège, où les êtres – maîtres et serviteurs – s’entrecroisent du côté de la fiction, à travers intrigues amoureuses et rapports de pouvoir ; et du côté de la réalité, depuis le recul d’un manipulateur de marionnettes, Octave alias Renoir. Cette société insouciante se retrouve en Sologne, terre de chasse, pour un séjour divertissant avec bal costumé et figures macabres.

Octave, le cinéaste et poète, mène la danse

Entre satire et pessimisme, l’avenir est pressenti comme une méprise lugubre, telle l’histoire tragique de l’amoureux de la châtelaine, pris pour un autre, et abattu dans un guet-apens. Benoît Giros a eu l’idée de créer pour la scène ce regard moderne et prophétique d’artiste, à travers la narration du tournage fictif de La Règle du jeu, devenu Au jour le jour, Renoir 1939. Sous les yeux du narrateur – le mélancolique Jean-Louis Coulloc’h -, la scène est un plateau de tournage, un court de tennis aux grillages hauts, à l’intérieur duquel virevoltent, non seulement les balles de jeu, les feuilles d’automne de la forêt de Sologne, mais encore les figures furtives de l’intrigue mythique. Octave, le cinéaste  et poète, mène la danse, concepteur de plans séquences, ménageant le suspens pour le spectateur comme la passion pour ses personnages. Laure-Lucile Simon, jeune châtelaine élégante, est poursuivie par Guillaume Ravoire – son bel aviateur. Zakariya Gouram incarne le Châtelain et l’acteur Dalio, dans une mise en abyme subtile du cinéma dans le théâtre. Christine Vézinet en Lisette pétillante, Nicolas Ducron en braconnier, Jean-François Perrier en garde-chasse, Vincent Leterme en aristocrate pianiste font résonner leur partition. Muriel Combeau en maîtresse du châtelain en fait un peu trop. C’est que le public suit finalement davantage le conteur de l’avant-plan, le lumineux Jean-Louis Coulloc’h.

Véronique Hotte

A propos de l'événement

Au jour le jour, Renoir 1939
du Jeudi 17 janvier 2013 au Vendredi 8 février 2013
Nouveau Théâtre de Montreuil
63 rue Victor Hugo, 93100 Montreuil
Du 17 janvier au 8 février 2013, lundi et vendredi à 20h30, mardi et jeudi à 19h30, relâche le mercredi, le samedi et le dimanche, sauf le 3 février à 17h. Tél : 01 48 70  48 90.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre