La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Artdanthé

Artdanthé - Critique sortie Danse Vanves Théâtre de Vanves
Crédit photo : DR Légende photo : A mon seul désir de la chorégraphe et performeuse Gaëlle Bourges.

Théâtre de Vanves / Festival

Publié le 2 janvier 2015 - N° 228

En une soixantaine de spectacles, la 17e édition du festival montre l’irrépressible vitalité des arts vivants !

Envie d’une virée hors des sentiers rebattus ? Filez donc dare-dare au Théâtre de Vanves pour découvrir l’art qui s’invente aujourd’hui. Car c’est au plus vif de la création qu’Artdanthé compose sa programmation. A 17 ans, toujours aussi gaillard, le festival continue d’explorer les chemins de traverse, avec curiosité et générosité. Ignorant les barrières qui voudraient assigner les disciplines à leur pré carré, il préfère les aventures singulières qui s’épanouissent en liberté. Avec à l’affiche quelque soixante spectacles dont une vingtaine de créations, l’édition 2015 garde le cap pointé par son infatigable directeur, José Alfarroba, qui a su en faire un rendez-vous essentiel pour les professionnels et le public. Loin de s’enfermer dans l’ornière d’une ligne esthétique dogmatique, le parcours se dessine chaque année au gré des rencontres et des affinités électives. Se côtoient ainsi des artistes aussi reconnus que Maguy Marin, Boris Charmatz, Dimitri Chamblas ou Pascal Rambert, et de jeunes pousses qui osent leurs premières œuvres.

Foisonnement

On y verra également quelques-unes des têtes chercheuses de la scène hexagonale, comme Jeanne Candel, Yves-Noël Genod, Thomas Quillardet, Julien Fisera ou Thibaut de Croisy. Parmi les créations à découvrir, citons notamment A mon seul désir de la chorégraphe et performeuse Gaëlle Bourges, qui gratte la peinture occidentale à la pointe de l’humour pour dévoiler les représentations de la femme à l’œuvre. Artdanthé s’aventure également par-delà les frontières et trace un trait d’union avec la Belgique. Le théâtre Les Tanneurs, haut lieu bruxellois, présentera plusieurs productions, notamment Ondine (démontée), pièce que le turbulent Armel Roussel a taillée dans le texte de Giraudoux. Des focus porteront aussi sur les flamands Jan Lauwers et Jan Fabre, dont le poignant solo Attends, attends, attends évoque la relation père-fils. Voici quelques exemples piochés dans un programme qui montre la vitalité d’une création tendue par la visée de l’art et le désir de partage.

 

Gwénola David

A propos de l'événement

Artdanthé
du Vendredi 23 janvier 2015 au Samedi 4 avril 2015
Théâtre de Vanves
12 Rue Sadi Carnot, 92170 Vanves, France

Tél. : 01 41 33 92 91.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse