La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Andy Emler, compositeur décoincé

Andy Emler, compositeur décoincé - Critique sortie Classique / Opéra Les Lilas Le Triton
© Sylvain Gripoix

CREATION / LE TRITON / LES LILAS

Publié le 23 septembre 2014 - N° 224

Premier temps fort d’une saison dédiée à la création du compositeur et pianiste Andy Emler, « Tubafest » met à l’honneur un instrument aussi singulier que captivant avec l’un de ses meilleurs spécialistes mondiaux : François Thuillier. 

« François Thuillier est un soliste hors du commun. Il joue et improvise sur son tuba comme peu de tubistes dans le monde en sont capables, une palette de sonorités ahurissantes et un pouvoir de “groove“ exceptionnel » prévient d’emblée Andy Emler, compositeur un peu mutant, comme on n’en rencontre que très rarement, nourri à la fois de musique classique, de rock et de jazz. « J’ai été formé à la musique classique savante, notamment au Conservatoire de Paris avec Marius Constant, tout en jouant comme guitariste de rock dans les bals du samedi soir et en me passionnant pour le jazz ou les musiques africaines. J’ai digéré tous ces courants, avec comme mot magique le « groove » ! Pendant longtemps, j’ai surtout travaillé par le biais de l’improvisation. Mais désormais, mes créations sont de plus en plus écrites. Cette saison, c’est par exemple la première fois que je compose pour un orchestre symphonique, en l’occurrence l’Orchestre National de Lille de Jean-Claude Casadesus. Cela représente un vrai changement, même si mon style reste toujours dans l’hybridation des langages » rappelle Andy Emler, aujourd’hui présent de la Fondation Royaumont aux orchestres symphoniques, du Triton où il est en résidence aux plateaux de théâtre où il a reçu l’an passé le Prix du Syndicat de la critique du « Meilleur compositeur de musique de scène » pour le spectacle Ravel mis en scène par Anne-Marie Lazarini d’après Jean Echenoz…

Cinq créations

L’univers musical proposé par Andy Emler pour cette soirée chambriste très cuivrée au Triton « est essentiellement basé sur de la musique écrite, pièces manuscrites dans lesquels on retrouvera quelques moments aléatoires car nous sommes aussi en présence de grands improvisateurs, souligne Andy Emler. C’est une musique plutôt festive ou l’humour coexiste avec une instrumentation très singulière et un jeu de citations chères à mon écriture. La mise en valeur des instrumentistes est indissociable de mon travail de compositeur, de même que l’énergie enthousiaste qui habite ces œuvres et ces interprètes. Ce sera “une première mondiale“ pour chacune de ces pièces, donc 5 créations pour un même concert ». Au programme : Tubastone 12023, pour le Quatuor Cactus et tuba, Back and force pour euphonium et piano ; Un printemps dans l’assiette pour l’Evolutiv brass 4tet, Art et Fact 1 pour tuba et euphonium et enfin Garçon… un double ! pour quatuor à cordes,  quatuor de cuivres, euphonium et piano. Des musiques inclassables et jubilatoires.

 

J. Lukas

A propos de l'événement

Andy Emler, compositeur décoincé
du Vendredi 24 octobre 2014 au Samedi 25 octobre 2014
Le Triton
11 Rue du Coq Français, 93260 Les Lilas, France

Les 24 et 25 octobre à 20h30. Tél : 01 49 72 83 13.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra