La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Affreux, bêtes et pédants

Affreux, bêtes et pédants - Critique sortie Théâtre CHATILLON Théâtre de Châtillon
Des artistes démasquent les artistes… et nous tous ! CR : DR

Théâtre de Châtillon / texte et jeu Julien Buchy, Anthony Courret, Noémie Guedj, Jérémie Le Louët, David Maison / mes Jérémie Le Louët

Publié le 19 décembre 2013 - N° 216

S’appuyant sur un humour burlesque, la compagnie des Dramaticules croque un portrait satirique du monde culturel. Postures et impostures de la vie sociale… 

Après avoir porté à la scène des œuvres littéraires – Macbett d’Ionesco, Le Horla de Maupassant, Salomé d’Oscar Wilde ou encore Richard III de Shakespeare -, œuvres dans lesquelles Jérémie Le Louët est parvenu à donner à la langue une vibrante musicalité et une intensité étonnante, la compagnie des Dramaticules s’aventure dans de nouvelles contrées. Pas si nouvelles cependant, puisque ce spectacle fait suite à une série de trois petites formes sur la thématique de la vie culturelle française jouées hors les murs, ayant suscité de nombreuses questions de la part du public.

Etre et paraître : tout un art !

Première étape d’un compagnonnage étroit avec le Théâtre de Châtillon pour les trois saisons à venir, cette pièce au titre évocateur (rappelant évidemment le portrait au vitriol du sous-prolétariat par le grandissime Scola dans Affreux, Sales et Méchants)  concrétise un projet d’écriture collective réalisé à partir d’un scénario et d’improvisations. Empreinte d’autodérision, forte d’un jeu invisible à la qualité « satirico-documentaire »,  cette fresque satirique multiplie les situations propices au jeu de massacre : une répétition de Phèdre qui tourne à la séance de torture, un débat avec le public, un artiste présentant son projet à un programmateur, etc. Au programme,  « le public, les professionnels, la sincérité, le snobisme, la stratégie, la compromission, la domination, les chimères, les fiascos, les jubilations…. » Une veine burlesque et caustique qui révèle au-delà du portrait pathétique d’une troupe les diverses postures et impostures de la société des hommes.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Affreux, bêtes et pédants
du Jeudi 16 janvier 2014 au Dimanche 26 janvier 2014
Théâtre de Châtillon
3 rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon.
Du 16 au 26 janvier à 20h30, sauf dimanche à 15h, relâche mercredi. Tél : 01 55 48 06 90.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre