La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

19ème édition du Festival MARTO ! panorama de la marionnette et du théâtre d’objets sous toutes leurs formes.

19ème édition du Festival MARTO ! panorama de la marionnette et du théâtre d’objets sous toutes leurs formes. - Critique sortie Théâtre  Hauts-de-Seine
The Great He-goat (photos de répétition) au festival MARTO ! Crédit : Manon Dumonceaux

Hauts-de-Seine / Festival

Publié le 28 février 2019 - N° 274

Théâtres et acteurs culturels des Hauts-de-Seine s’associent pour la 19ème édition du festival MARTO !, qui offre un panorama de la marionnette et du théâtre d’objets sous toutes leurs formes.

Né en 2000 de l’initiative conjointe du Théâtre 71, du Théâtre des Sources et du Théâtre Jean-Arp, auxquels se sont rapidement joints de nouveaux partenaires (le Théâtre Firmin-Gémier d’Antony, le Théâtre Victor-Hugo de Bagneux, le Théâtre de Châtillon, Le Temps des Cerises et la Halle des Epinettes à Issy-les-Moulineaux, l’Espace Culturel Robert-Doisneau à Meudon et le Théâtre Bernard-Marie-Koltès de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense), le festival MARTO ! offre chaque année une revue très complète de la foisonnante créativité des arts de la marionnette et du théâtre d’objet. Tous les champs artistiques se retrouvent désormais autour de cette manifestation incontournable, connue et estimée. Cette nouvelle édition met en lumière « les questions qui nous traversent dans nos histoires quotidiennes, et plus largement dans notre humanité » : les doutes face au choix, la question de l’héritage familial, la lutte pour les droits, la découverte de l’autre sont abordés dans la douzaine de spectacles présentés.

Spectacles et rencontres ; jubilation et réflexion

En ouverture, la compagnie finlandaise Livsmedlet theatre présente Terres invisibles, d’après Italo Calvino. La compagnie Plexus Solaire s’inspire, dans Chambre noire, de La Faculté des rêves de Sara Stridsberg. La compagnie Les Escaboleurs présente A petit pas entre les pages. Sylvain Maurice ouvre sa Cuisine et Xavier Marchand présente Ponce Pilate, l’histoire qui bifurque. L’excellentissime Théâtre de la Mezzanine caracole derrière Don Quichotte et la compagnie Mossoux Bonté présente The Great He-goat. La compagnie La Bande passante offre ses Vies de papier et le collectif F71 ose un « roman graphique théâtral » avec Noire. Le Théâtre du Mouvement présente Aeterna et le Bouffou Théâtre Du vent dans la tête. Enfin, pour tuiler les genres et les points de vue, l’Université Paris Nanterre ouvre son campus à la marionnette le 20 mars et le 26, le Théâtre de Châtillon présente une soirée croisée avec la biennale de la danse du Val-de-Marne. A noter aussi que pendant toute la durée du festival, le collectif F71 sillonnera les villes MARTO ! pour proposer des stages, des ateliers et des rencontres, et accompagnera les six jeunes talents du Cycle d’Orientation Professionnelle « Marionnettes et théâtre d’objets » du Conservatoire de Clamart, pour des levers de rideau des spectacles du festival.

Catherine Robert

A propos de l'événement

19ème édition du Festival MARTO ! panorama de la marionnette et du théâtre d’objets sous toutes leurs formes.
du Vendredi 15 mars 2019 au Dimanche 31 mars 2019
Hauts-de-Seine

Renseignements sur www.festivalmarto.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre