La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Zvizdal [Chernobyl, so far – so close]

Zvizdal [Chernobyl, so far – so close] - Critique sortie Théâtre Paris Le Centquatre
Petro et Nadia filmés dans Zvizdal. Crédit : Berlin

LE CENTQUATRE

Publié le 22 novembre 2016 - N° 249

Après Jérusalem, Iqualuit, Bonanza ou encore Moscou, le collectif Berlin a posé ses valises en Ukraine, dans la région de Tchernobyl. Portrait d’un vieux couple, Zvizdal est la chronique d’un monde en voie de disparition.

À quoi ressemble Tchernobyl, trente ans après la catastrophe nucléaire qui rendit tristement célèbre la ville ukrainienne ? Dans Zvizdal, le collectif Berlin répond à la question à sa manière théâtrale et documentaire. En passant par l’intime. Avec un grand écran, deux caméras miniatures et trois maquettes giratoires, la compagnie fondée en 2003 par Yves Degryse et Bart Baele donne à voir le quotidien d’un couple d’octogénaires qui a refusé de quitter son village décrété impropre à la vie humaine en 1986, au prix de l’isolement. Petro et Nadia auraient pourtant pu partir. Comme aux autres habitants de Zvizdal, on leur a proposé une nouvelle maison après l’accident, mais rien pour eux « n’est plus cher que la terre où ta mère t’a mis au monde ».

Solitude en zone contaminée

Sur cinq ans, l’ancienne journaliste Cathy Blisson et le groupe Berlin ont filmé les deux résistants. Leur manière de s’accommoder, au fil des saisons, de l’absence d’eau courante, d’électricité et de téléphone. De la forêt qui gagne du terrain aussi, et des forces qui diminuent. Rien de misérabiliste, pourtant, dans la performance théâtrale multimédia qui donne à voir cette existence loin de tout confort moderne. Au contraire. Si Petro et Nadia sont parmi les derniers témoins d’une époque, ils laissent aussi la place aux « samosiols ». Littéralement « ceux qui sont de retour », soit près d’un millier de personnes en quelques années.

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Zvizdal [Chernobyl, so far – so close]
du Mercredi 30 novembre 2016 au Samedi 17 décembre 2016
Le Centquatre
5 Rue Curial, 75019 Paris, France

à 20h, sauf le dimanche à 17h, relâche du 5 au 9 et le 12 décembre. Tel : 01 53 35 50 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre