La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Voyage à Tokyo

Voyage à Tokyo - Critique sortie Théâtre Créteil _MAC CRETEIL
Le metteur en scène Dorian Rossel (à gauche) avec ses comédiens. Crédit : Rodolphe Gonsalez

Propos recueillis / Dorian Rossel / Maison des Arts de Créteil / d’après Yasujiro Ozu / mes Dorian Rossel

Publié le 26 septembre 2016 - N° 247

Après Quartier lointain, spectacle créé en 2009, le metteur en scène Dorian Rossel revient au Japon en adaptant Voyage à Tokyo, du cinéaste Yasujiro Ozu. Avec sur scène, à côté de Rodolphe Dekowski, Xavier Fernandez-Cavada, Delphine Lanza, Fiona Sanmartin et Elodie Weber, le comédien Yoshi Oïda.

« Sept années après la création de Quartier lointain (ndlr, spectacle adapté d’un manga de Jirô Taniguchi), j’ai eu envie de revenir à la culture japonaise par l’intermédiaire d’une œuvre de Yasujiro Ozu. L’univers d’Ozu est encore plus épuré, plus dense et plus précis que celui de Taniguchi. C’est vraiment un cinéaste d’une grande délicatesse et d’une grande élégance narrative. Une délicatesse et une élégance auxquelles nous ne sommes plus habitués… Les spectacles de ma compagnie (ndlr, la compagnie STT) s’inscrivent toujours dans “l’ici et maintenant”, mais en faisant écho à une autre culture ou une autre époque. J’aime regarder à travers d’autres prismes, pour tenter de mieux comprendre notre monde, de mieux comprendre qui nous sommes. Adapter Voyage à Tokyo revient à faire un zoom sur l’humanité, sur les individus, sur le rapport aux autres dans un cadre familial (ndlr, le film d’OZU relate le rendez-vous manqué d’un couple de retraités avec leurs enfants et petits-enfants, qu’ils vont voir, pour la première fois, à Tokyo).

 Une réponse théâtrale au chef-d’œuvre d’Ozu

Ozu a écrit Voyage à Tokyo non seulement avec des mots, des dialogues, mais aussi avec des images et des sons. Aujourd’hui, pour ce spectacle, nous cherchons à bousculer notre art théâtral pour arriver à faire langage, à être dans la même subtilité que le film. Il ne s’agit pas de recréer du cinéma au théâtre, mais bien d’explorer le théâtre, dans toutes ses possibilités, pour écrire une réponse théâtrale au chef-d’œuvre d’Ozu. Evidemment, ce travail nous déplace. On ne peut pas, face à une telle œuvre, s’en tenir à un savoir-faire. Par exemple, le rapport au temps et à la contemplation chez Ozu, comment on le traite au théâtre ? Ce spectacle nous amène à dépasser nos acquis. Lorsque ce projet s’est concrétisé, je me suis dit que le rêve serait que l’immense comédien et homme de théâtre Yoshi Oïda accepte de travailler avec nous. J’ai osé lui demander et il a accepté. C’est un vrai maître. J’ai rarement vu quelqu’un d’aussi investi et d’aussi passionné par son art. »

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Voyage à Tokyo
du Mercredi 12 octobre 2016 au Samedi 15 octobre 2016
_MAC CRETEIL
1 Pl. Salvador Allende, 94000 Créteil, France

à 20h. Tél. : 01 45 13 19 19. www.maccreteil.com


 


Egalement du 5 au 19 novembre 2016 au Théâtre Paris-Villette, le 22 novembre à la Scène nationale de Cavaillon, les 24 et 25 novembre au Merlan à Marseille, les 29 et 30 novembre au Théâtre de Caen, le 17 mai 2017 à la Scène nationale de Dieppe.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre