La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien / Alexis Armengol

Vilain ! d’ Alexis Armengol

Vilain ! d’ Alexis Armengol - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
Alexis Armengol, auteur et metteur en scène de Vilain !. Crédit : Théâtre à cru

Entretien / Alexis Armengol
11 - Gilgamesh Belleville / texte, conception et mes Alexis Armengol / à partir de 9 ans

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Le metteur en scène Alexis Armengol revisite le conte du Vilain Petit Canard. Une réflexion sur le rebond et la résilience : pour tout public à partir de 9 ans.

Qui est Zoé, le personnage central de Vilain ! ?

Alexis Armengol : Zoé est orpheline. Ce personnage imaginaire, né de lectures, s’inspire lointainement de L’enfance nue de Pialat. Il jaillit sur le plateau grâce au travail clownesque de Nelly Pulicani. Zoé se raconte à travers le conte du Vilain Petit Canard, qu’elle a lu plus de 100 fois. Elle se voit dedans, fragmentée, trouve son chemin à travers la parole, mais parle trop vite ! S’emballe ! À la fois dépassée par les évènements et rattrapée par les invisibles, elle toupille jusqu’à sa métamorphose.

Quel regard portez-vous, à travers cette création, sur le conte d’Andersen ?

A. A. : Dans le conte, le vilain petit canard se révèle finalement être d’une autre espèce. C’est un cygne. Zoé, elle, est et restera humaine. C’est à partir de là qu’elle doit s’inventer. Elle découvrira qu’elle est constituée de souvenirs, d’obscurités, d’amitiés, d’objets, de musiques, de ce conte et d’autres. Les contes sont constitutifs de nos vies si l’on parvient à les réanimer.

« Les contes sont constitutifs de nos vies si l’on parvient à les réanimer. »

Vous mettez en résonance Le Vilain Petit Canard avec l’écriture de Boris Cyrulnik…

A. A. : Je me suis intéressé à ce conte d’Andersen après avoir lu Les Vilains Petits Canards de Boris Cyrulnik. Ses écrits sur la résilience ont été une source précieuse d’inspiration et d’orientation pour me créer un imaginaire autour du rebond, de la métamorphose, d’une deuxième naissance libératrice.

Quelle vision du théâtre tout public votre spectacle traduit-il ?

A. A. : Nous voulions créer une pièce tout public à partir de 9 ans. Que chacun, côte à côte, y retrouve quelque chose. Ce n’est pas rien de tenter de réunir plusieurs générations de regards. C’est notre joyeux pari. Il passe par une libération de nos pratiques scéniques, ainsi que par des croisements fantaisistes et sensibles entre le dessin, la vidéo, le jeu et la musique. Vilain ! est notre troisième création tout public. Nous avons, au cours de nos précédentes tournées en France, rencontré beaucoup d’enfants. La richesse de leur imaginaire a, quelques fois, de quoi nous rendre jaloux. On entend dire : « le jeune public, c’est important, c’est le public de demain ». Non. C’est avant tout le public d’aujourd’hui. A l’instant présent de la représentation.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Vilain ! d’ Alexis Armengol
du Vendredi 5 juillet 2019 au Vendredi 26 juillet 2019
Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
11 Boulevard Raspail

à 10h15. Relâche les 10, 17 et 24 juillet. Tél. : 04 90 89 82 63.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes