La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Vers toi Terre promise – tragédie dentaire

Vers toi Terre promise – tragédie dentaire - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Christine Sibran Légende photo : « Un remarquable quatuor de comédiens porte sur scène la “tragédie dentaire” de Jean-Claude Grumberg. »

Publié le 10 mars 2009

Dans le cadre du projet Théâtre Ville Ouverte de Culturesfrance, Charles Tordjman met en scène Vers toi Terre promise, de Jean-Claude Grumberg. Une « tragédie dentaire » qui pose avec humour et humanité les questions de la souffrance, de la croyance, de l’identité…

Ayant pour vocation de proposer à des metteurs en scène français de travailler dans des théâtres étrangers, le projet Théâtre Ville Ouverte de Culturesfrance permet aujourd’hui à Charles Tordjman de présenter Vers toi Terre promise à Tel Aviv. Ainsi, parallèlement à sa version française, la pièce de Jean-Claude Grumberg est programmée au Théâtre Cameri dans une même mise en scène, mais avec des interprètes israéliens*. Traversant un pan douloureux de l’existence de Charles et Clara Spodek, un couple de Français athées d’origine juive ayant perdu, durant la Seconde Guerre mondiale, leur cabinet dentaire ainsi que leurs deux filles (l’une étant morte dans les camps nazis, l’autre n’étant jamais revenue du couvent dans lequel ses parents l’avaient cachée), ce texte porte en lui, dans l’histoire même qu’il relate, ce voyage entre France et Israël. Car si cette alternance de scènes jouées, d’apartés de l’auteur et de sources documentaires sonde les thématiques de la souffrance, des questionnements religieux et identitaires, elle investit tout autant celles de l’espoir, de la survie, de l’évasion vers une terre nouvelle, vers une vie à réinventer.

Christine Murillo, saisissante d’humanité

C’est dans ses propres souvenirs d’enfance que Jean-Claude Grumberg a puisé la matière de cette histoire pleine d’humour, de finesse et de sensibilité. Une histoire bien sûr grave, très touchante, mais qui réalise l’exploit de ne jamais se laisser aller à une quelconque facilité compassionnelle. Bien au contraire, Vers toi Terre promise s’affirme comme une comédie profonde, exigeante, une comédie qui passe par le prisme du particulier pour nourrir des perspectives universelles. Car au-delà des interrogations sur la judéité, au-delà de l’abîme de la shoah, c’est plus généralement du deuil, de la désespérance, de la difficulté à se relever après un traumatisme dont nous parle le texte de Jean-Claude Grumberg. Il le fait de façon particulièrement habile, usant de légèreté et d’ironie. Ainsi, cette « tragédie dentaire » se révèle une belle surprise. Une surprise qui doit également beaucoup aux remarquables comédiens réunis par Charles Tordjman — Philippe Fretun, Antoine Mathieu, Clotilde Mollet, Christine Murillo — qui nourrissent ce spectacle d’une grande justesse, d’une saisissante humanité.

Manuel Piolat Soleymat


*Du 31 mars au 5 avril, le Théâtre du Rond-Point accueillera la version israélienne (représentations en hébreu surtitrées) pendant que la distribution française jouera au Théâtre Cameri. 
 

Vers toi Terre promise – tragédie dentaire, de Jean-Claude Grumberg (texte publié aux éditions Actes Sud – Papiers) ; mise en scène de Charles Tordjman. Du 4 mars au 11 avril 2009. Du mardi au samedi à 21h00, le dimanche à 15h30. Le vendredi 3 avril à 15h30. Relâche les lundis ainsi que les dimanches 8 et 29 mars. Théâtre du Rond-Point, 2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris. Réservations au 01 44 95 98 21. Spectacle vu le 6 février au Théâtre des Célestins, à Lyon.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre