La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Une semaine d’art en Avignon

Une semaine d’art en Avignon - Critique sortie Danse
Légende : Une évocation de l’esprit d’un festival. Photo Pascal Gely

Publié le 10 novembre 2011 - N° 192

1947 : naissance du festival d’Avignon, sous le titre « Une semaine d’art en Avignon ». Que représentait alors ce festival ? Et que représente-t-il aujourd’hui ?

La chorégraphe Olivia Grandville dansa dans la cour d’Honneur du Palais des Papes en 1993, au sein de la compagnie Bagouet. Sa mère, la comédienne Léone Nogarède, se trouvait au même endroit en 1947, sous la direction de Jean Vilar… Dans Une semaine d’art en Avignon, Olivia Grandville invite sa mère et Catherine Legrand, autre danseuse de Dominique Bagouet, à partager le plateau avec elle. En gestes et en mots, elles nous livrent une fascinante évocation du festival d’Avignon : un parcours dans l’histoire de l’art vivant depuis la seconde moitié du XXe siècle, où s’entrecroisent les souvenirs privés et la mémoire collective. Le spectacle sera précédé, à 17H, de la projection d’Etre libre, film inédit tourné par des étudiants lors du festival d’Avignon de 1968, et à 18H30, de la présentation par Jack Ralite de son ouvrage Complicité avec Jean Vilar. Une journée entière consacrée au projet d’un théâtre populaire, dont il est urgent de questionner l’héritage, et les possibilités d’existence aujourd’hui.
 
Marie Chavanieux


Une semaine d’Art en Avignon, d’Olivia Grandville, le 5 novembre à 20H30 à l’Espace 1789, 2/4 rue Alexandre Bachelet – 93400 Saint-Ouen. Tél. 01 40 11 50 23. www.espace-1789.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse