La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre

Un Automne à tisser

Un Automne à tisser - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Estelle Fridlender Légende photo : Yaacobi et Leidental, mis en scène par Alain Batis pour le festival Un Automne à tisser.

La compagnie La Mandarine blanche et le collectif Hic et nunc organisent, sous le parrainage artistique de Jean-Claude Penchenat, la deuxième édition du festival Un Automne à tisser.

Investissant le Théâtre de l’Epée de Bois, lieu chargé de la mémoire d’un théâtre de création et de compagnonnage, La Mandarine blanche, dirigée par Alain Batis, et Hic et Nunc, dirigé par Stanislas Grassian, redécouvrent l’esprit d’aventure qui fut celui de la Cartoucherie à ses débuts. Autour des thèmes de la recherche du père, de l’exil, de l’émigration et de la quête du bonheur, ces artistes renouvellent leur désir automnal de création et de rencontre, sous l’œil bienveillant et attentif de Jean-Claude Penchenat. Ludovic Longelin et Myriam Tanant sont les deux auteurs associés de cette édition 2008 dont le fil rouge est celui de la création contemporaine. « Créations, conférences, lectures et stages nous réuniront dans un échange singulier pour parler du monde et des hommes. », affirment Alain Batis et Stanislas Grassian, soutenus pour cette deuxième édition par le succès professionnel et public de la première, l’an dernier.
 
Entrelacs de créations et de découvertes
 
La Mandarine Blanche présente, du 10 au 26 septembre, Face de cuillère de Lee Hall, avec la vibrante Laetitia Poulalion, et, du 30 septembre au 29 octobre, Yaacobi et Leidental, fresque métaphysique d’Hanokh Levin, deux pièces mises en scène par Alain Batis. Le collectif Hic et Nunc présente, du 26 septembre au 26 octobre, … Alias le bonheur, de Ludovic Longelin, quête clownesque du bonheur mise en scène par Stanislas Grassian. Jean-Claude Penchenat présente Atelier les mères et les fils (atelier du 22 septembre au 5 octobre restitué au public les 3, 4 et 5 octobre) et Bar franco-italien, histoire de l’immigration italienne en France écrite par Myriam Tanant (du 31 octobre au 2 novembre). Des lectures et des mises en espace autour des deux auteurs associés sont organisées pendant toute la durée du festival et celui-ci accueille, en plus des créations qu’il verra naître, sept spectacles : Le Mandat, de Nikolaï Erdman, mis en scène par Stéphane Douret, Lettre au père, de Kafka, mis en scène par Daniel Proia, Houria, de Karim Abdelaziz, mis en scène par Jean-Louis Mercuzot, Le Langue-à-langue des chiens de roche, de Daniel Danis, mis en scène par Maxime Leroux, Carnet d’enfance, de et avec Jacques Courtès, Un Spectacle de trop ?, écrit et mis en scène par René Fix et Un Jeu d’enfant, de Martin Walser, mis en scène par Julie Timmerman. Enfin, le 12 octobre à 14h30, Les Klez Têtes organisent un concert de musique klezmer et le 19 octobre à 14h30, une rencontre est organisée avec la traductrice Laurence Sendrowicz autour de l’œuvre d’Hanokh Levin.
 
Catherine Robert


Un Automne à tisser. Deuxième édition. Du 10 septembre au 2 novembre 2008. Théâtre de l’Epée de Bois, Cartoucherie, route du Champ-de-manœuvre, 75012 Paris. Réservations et renseignements au 01 48 08 39 74. Site : http://unautomneatisser.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre