La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Propos recueillis Tomeo Vergés

Troubles du rythme

Troubles du rythme - Critique sortie Danse Le Perreux-sur-Marne Centre des Bords de Marne

Centre des Bords de Marne
Chorégraphie Tomeo Vergés

A l’aube de la création de sa nouvelle pièce, Tomeo Vergés nous livre quelques éléments de sa composition, dans la veine de son précédent Anatomia Publica.

« Troubles du rythme est le deuxième volet d’un triptyque, et suit Anatomia Publica. Comme pour cette précédente pièce, je me fonde sur une histoire familiale, mais elle reste un prétexte pour expérimenter, le but n’étant pas pour moi la narration. Je me suis basé pour ce second opus sur l’histoire de mon grand-père qui est parti à la guerre et qui est revenu. Entre-temps ma grand-mère s’était remariée avec un autre homme. La situation n’était pas extraordinaire à l’époque, ce qui l’était, c’est qu’ils ont décidé de vivre ensemble tous les trois ! L’idée pour Troubles du rythme a été de requestionner la façon dont ils vivaient avant le départ à la guerre, ou ce qu’ils se sont dit lors de son retour pour décider de vivre à trois. Il n’est pas nécessaire d’avoir vu Anatomia Publica pour voir Troubles du rythme. Ce synopsis nous donne une situation, des possibles, car ce qui m’importe d’abord, c’est le traitement des choses et pas le pourquoi. Dans le premier volet on travaillait beaucoup sur la décomposition du mouvement. Ici on continue de l’explorer, dans le sens de la répétition, de l’obsession du même. Rétrécir le temps par l’accélération, par le ralenti, implique de travailler sur la notion de durée.

Un temps non linéaire

Nous explorons également la matière de films expérimentaux, en puisant dans les techniques que nous offre le cinéma telles que le ralenti, l’accélération, le retour en arrière, les cassures… C’est une façon d’appréhender différemment le mouvement. La difficulté pour les interprètes se situe dans la manière de s’inscrire dans un temps non linéaire qui n’est pas dans la normalité de notre vie quotidienne. Dans un plan séquence, on peut mettre toute une variété de tempos, traités ensuite différemment. Les danseurs devront le ressentir eux-mêmes, et passer d’un temps à l’autre sera la contrainte la plus difficile. Pour le spectateur, cela donne à voir des choses que l’on ne verrait pas si l’on restait dans un rythme normal. Le temps ouvre de nouveaux espaces. Comment cette diversité de temps peut, dans une action concrète, nous montrer des choses que l’on n’aurait pas vues, ou nous donner un sens différent ? Il y a une dimension théâtrale, mais c’est un terrain expérimental. On est passé d’un vaudeville expérimental à ce qui ressemblera à un mélodrame expérimental, parce que c’est l’histoire d’un couple, et que pour tous les couples, c’est un peu mélodramatique !

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Troubles du rythme
du Jeudi 6 février 2014 au Vendredi 7 février 2014
Centre des Bords de Marne
2 rue de la Prairie, 94170 Le Perreux-sur-Marne
Les 6 et 7 février 2014 à 20h30. Tel : 01 43 24 54 28.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse