La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Critique

Transversari de Vincent Thomasset

Transversari de Vincent Thomasset - Critique sortie Danse Paris Le Carreau du Temple
Lorenzo De Angelis interprète Transversari de Vincent Thomasset © Vincent Thomasset

Le Carreau du Temple / Chor. Vincent Thomasset
Critique

Publié le 22 novembre 2021 - N° 294

Avec Transversari, Vincent Thomasset revient au solo et explore notre rapport aux images et les masculinités.

Vincent Thomasset, dont le travail se situe à la frontière du théâtre et de la danse, entame un nouveau cycle qui laisse toute sa place à la dramaturgie. Pour ce faire, il revient à la forme du solo, retrouve le danseur Lorenzo De Angelis, fidèle complice, et explore avec lui notre rapport aux images autant que les masculinités. Après un prélude poétique qui le voit se départir maladroitement de ses multiples attributs (casque cabossé, fraise en bandoulière, soleret, etc.), on découvre un homme en simple pantalon et pull dont la tête est intégralement masquée de gris. Installée derrière un écran blanc, sa silhouette se détache en ombre chinoise. Il pianote sur un clavier, de plus en vite, étire son dos voûté.

Corps quotidien et corps incarné

De retour à l’avant-scène, il mime une cigarette, le métro, marche tête basse, rentre dans son petit appartement matérialisé par quelques praticables. Peu à peu, aux gestes du quotidien, mécaniques, se greffent ceux de son imaginaire, émanation des vidéos qu’ils regardent, des jeux qu’il pratique. La préparation d’une omelette devient l’occasion d’une partie de chasse, le passage de l’aspirateur se transforme en une promenade en pirogue. Pendant plus d’une heure, Lorenzo De Angelis, époustouflant, semble traversé par mille identités, passant de l’une à l’autre en un éclair. Il est le guerrier, le boxeur, la star de catch, le danseur étoile, le mannequin, le macho ou le féminin. Sans aucun accessoire, aidé par la bande son remarquable créée par Pierre Boscheron, il nous emporte dans son univers clos jusqu’à sa libération finale.

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Transversari
du jeudi 6 janvier 2022 au vendredi 14 janvier 2022
Le Carreau du Temple
4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris

Les 6, 7, 8 et 14 janvier à 19h30, les 9 et 12 à 15h, les 11 et 13 à 14h30. Tél. 01 83 81 93 30. Durée : 1h15. Dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.


Spectacle vu à sa création à l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson.


Également le 9 mars au CNDC-Angers, le 25 mars au Théâtre Brétigny, Brétigny-sur-Orge.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse