La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Toute nue d’après Georges Feydeau et Lars Norén, mis en scène par Emilie Anna Maillet

Toute nue d’après Georges Feydeau et Lars Norén, mis en scène par Emilie Anna Maillet - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre Paris-Villette
Toute nue, de la metteuse en scène Emilie Anna Maillet. Crédit : Maxime Lethelier.

d’après Georges Feydeau et Lars Norén / mes Emilie Anna Maillet

Publié le 22 janvier 2020 - N° 284

A la croisée des écritures de Georges Feydeau et Lars Norén, la metteuse en scène Emilie Anna Maillet réinvente Mais n’te promène donc pas toute nue ! en questionnant les rapports de domination qu’exercent les hommes sur les femmes et, plus spécialement, les maris sur leurs épouses. Une réussite qui déploie toute l’intelligence de la comédie.

Voici une création qui ne se laisse aller à aucune longueur. Aucune forme de retenue ou d’atermoiement. Une création menée tambour battant qui, néanmoins, creuse Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau par le biais de nombreuses récurrences et répétitions. Dans cette comédie d’une heure et dix minutes mise en scène par la talentueuse Emilie Anna Maillet, Madame Ventroux, épouse d’un député qui pourrait bien sous peu devenir ministre de la Marine (et peut-être même un jour, qui sait, président de la République…), ne cesse de se voir reproché par son mari ses tenues trop légères. Car Romain de Jaival, un journaliste du Figaro souhaitant interviewer l’homme politique, est présent chez le couple. Ainsi que le maire de Moussillon-les-Indrets, Monsieur Hochepaix, adversaire politique venu faire amende honorable et solliciter l’aide du maître des lieux pour sa ville. Voici pour le cadre narratif tiré de l’œuvre de Georges Feydeau que viennent enrichir, çà et là, des extraits de pièces de l’auteur suédois Lars Norén (issus de La Veillée, Détails, Démons et Munich-Athènes).

Quand une femme revendique le droit de vivre sa propre vie

Au centre du plateau, une batterie dont joue François Merville (le percussionniste interprète également le rôle de Victor, domestique des Ventroux) participe à donner à cette représentation syncopée une stature de partition rythmique. Adepte d’un théâtre au sein duquel viennent s’agréger différentes disciplines artistiques, Emilie Anna Maillet use également ici de la vidéo en direct. Elle dirige, dans cette suite volcanique de controverses qui voit une femme se rebeller contre son époux afin que celui-ci cesse de l’objetiser pour servir sa carrière politique, cinq formidables interprètes. Sébastien Lalanne, Denis Lejeune*, Marion Suzanne et Simon Terrenoire (en alternance avec Mathieu Perotto) se joignent à François Melville dans l’élégante scénographie de Benjamin Gabrié. Tous font preuve d’une enthousiasmante énergie de jeu. Des hors champs de l’intime aux espaces ouverts de la sociabilité bourgeoise, Clarisse Ventroux brandit ses dénudements comme de véritables actes de résistance. Femen de la Troisième République, elle porte en elle la liberté et l’exigence d’une comédie qui dénonce avec brio les déséquilibres des relations hommes/femmes.

Manuel Piolat Soleymat

* Comédiens issus de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne.

A propos de l'événement

Toute nue d’après Georges Feydeau et Lars Norén, mis en scène par Emilie Anna Maillet
du Jeudi 27 février 2020 au Samedi 21 mars 2020
Théâtre Paris-Villette
211 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Les mardis, mercredis, jeudis et samedis à 20h, les vendredis à 19h, les dimanches à 15h30. Spectacle vu le 16 janvier 2020 à la Comédie de Saint-Etienne. Durée de la représentation : 1h10. Tél. : 01 40 03 72 23. www.theatre-paris-villette.fr.


Egalement le 31 janvier 2020 à la Salle Pablo-Picasso de La Norville.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre