La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

The Animals and children took to the streets

Fruit de la collaboration de la réalisatrice Alexandrine Brisson, du comédien Jean-Pierre Bodin, du metteur en scène Jean-Louis Hourdin et du psychiatre Christophe Dejours, Très nombreux, chacun seul interroge la question de la souffrance au travail.

Publié le 10 juillet 2012 - N° 200

La comédienne, auteure et metteure en scène britannique Suzanne Andrade présente The Animals and children took to the Streets. Un conte de fée macabre aux frontières du théâtre, de la musique et du film d’animation.

Fondée à Londres, en 2005, par la comédienne, auteure et metteure en scène Suzanne Andrade et le dessinateur et réalisateur Paul Barritt, la Compagnie 1927 conjugue théâtre, musique, films d’animation et cinéma. A travers l’exploration de ces différents champs d’expression artistique, ces deux créateurs (rejoints, en 2006, par l’actrice et costumière Esme Appleton et la musicienne et compositrice Lilian Henley) donnent naissance à des « univers scéniques cruels où se rejoignent diverses inspirations : des contes de Dickens aux films muets, en passant par le cabaret et le music-hall ». Après le succès international de Between the Devil and the Deep Blue Sea (spectacle créé à Edinbourg en 2007 et récompensé par de nombreux prix au Royaume-Uni), Suzanne Andrade, Esme Appleton et Lilian Henley se retrouvent aujourd’hui sur scène dans The Animals and children took to the Streets.
 
Un autre monde
 
« Nous avons créé un spectacle d’un autre monde, explique Suzanne Andrade, un monde flippant et charmant dans lequel on se sent comme dans un roman graphique éclaté dans la vie. »Dans un décor projeté sur trois écrans, qui va chercher tant du côté de Tim Burton que de celui d’Alexander Rodchenko, The Animals and children took to the Streets nous transporte au sein des bidonvilles de Bayou Mansions, un quartier « bouillonnant de mauvaises odeurs et de criminalité » où des bandes d’enfants sans repères se mettent à n’en faire qu’à leur tête. Parmi eux, erre une certaine Agnès Eaves, pour qui tous les dérèglements de cette société humaine insolite peuvent trouver une solution grâce à l’amour…
 
Manuel Piolat Soleymat        


 
Festival d’Avignon. Auditorium du Grand Avignon-Le Pontet
Tél : 04 90 14 14 14. Durée estimée : 1h10. A partir de 9 ans.
. Du 21 au 27 juillet à 16h, le 23 à 12h et 16h, relâche le 24.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes