La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Actualité

Festival Paroles au paradis

Festival Paroles au paradis - Critique sortie Théâtre Paris _Le Lucernaire

Théâtre Le Lucernaire

Publié le 9 octobre 2013 - N° 213

Le Lucernaire et l’association Clair de lune présentent la troisième édition du festival Paroles au Paradis. Du 17 septembre au 9 novembre, une suite de rendez-vous sur les chemins divers et multiples du conte. 

Des mots. Une voix qui s’élève. Un visage qui s’anime devant d’autres qui écoutent, qui regardent. Un corps – face à d’autres corps – qui s’engage dans une histoire, donne vie aux échappées les plus improbables de notre imaginaire. Vieux comme le monde, l’art du conteur tient à quelque chose d’insondable, d’indescriptible. A une façon de captiver, d’émerveiller, de mettre le langage en relief et en couleur : sur le fil de la simplicité et de la virtuosité, du concret et du rêve. Souhaitant créer un événement fort autour de ce champ d’expression artistique, le Théâtre Le Lucernaire et l’association Clair de lune ont imaginé un festival intégralement consacré à cette forme particulière « du dire ». Après le conteur québécois Jean-Marc Massie (qui a présenté Delirium du 17 au 28 septembre), c’est aujourd’hui au tour de Luigi Rignanese de monter jusqu’au Paradis, petite salle de cinquante places située au dernier étage du Centre national d’art et d’essai de la rue Notre-Dame-des-Champs. En compagnie du guitariste Laurent Blanc, le conteur part (jusqu’au 12 octobre) sur les pentes de sa propre existence à travers Démerveilles, un récit allégorique mêlant rois, princesses, animaux insolites, personnages mythologiques…

Des écritures en prise direct avec le monde contemporain

« La polysémie du conte permet de toucher tous les âges et tous les publics, déclare Luigi Rignanese. Chacun en fonction de son histoire entend le conte-concert à sa mesure, comme un divertissement, un avertissement, un songe…, comme un geste pour l’horizontalité et la verticalité. » Après cette création musicale aux accents de quête identitaire, se succèderont au Lucernaire l’artiste égyptienne Chirine El Ansary avec Non Retour (du 15 au 26 octobre), Gilles Bizouerne (accompagné de la violoniste Ariane Lysimaque et de la violoncelliste Isabelle Garnier) avec Au lit ! (du 22 au 26 octobre à 11H, spectacle pour jeune public à partir de 4 ans), puis Pierre Delye et la conteuse marocaine Halima Hamdane avec Zouj (du 29 octobre au 9 novembre). Durant près de huit semaines, ce sont ainsi toutes sortes de spectateurs et d’artistes qui célèbreront, ensemble, la pluralité et la richesse des arts du conte. Des arts que les organisateurs de ces Paroles au paradis ont à cœur de conjuguer au présent, à travers des « écritures en prise direct avec le monde contemporain ».

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Festival Paroles au paradis
du Mardi 17 septembre 2013 au Samedi 9 novembre 2013
_Le Lucernaire

Théâtre Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris. Du 17 septembre au 9 novembre 2013. Du mardi au samedi à 11h ou 21h15. Tél. : 01 45 44 57 34. www.lucernaire.fr. www.clairdelune.net.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre