La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Risotto

Risotto - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : DR Légende : « Amedeo Fago et Fabrizio Beggiato, créateurs de Risotto. »

Publié le 10 décembre 2011 - N° 193

Près de 25 ans après avoir une première fois présenté Risotto à la MC93, les artistes italiens Amedeo Fago et Fabrizio Beggiato reviennent à Bobigny. Une histoire d’amitié et de gastronomie racontée durant le temps de préparation, sur scène, d’un plat de risotto.

« Tout d’abord, il y a le choix du riz », dit la voix off d’Amedeo Fago, alors que ce dernier, installé à une petite table sur laquelle est dressé un couvert, crée (sans dire un mot) des structures en équilibre avec des allumettes, puis des fourchettes. A côté, dans un espace aménagé en cuisine, Fabrizio Beggiato, tout aussi silencieux, met en pratique la recette du risotto que la voix enregistrée de son comparse détaille avec application. « Le riz, il doit être à gros grains. Et puis, tu ne dois pas laver le riz. Tu le mets de côté et tu prépares les autres ingrédients. A savoir un peu de sel et de poivre, le beure frais et le bouillon naturellement. Bon, évidemment, si tu as un beau bouillon de viande, ou de poulet…, tant mieux. Mais même avec un de ces bouillons de légumes, ça va très bien… Ou alors tant pis, même un bouillon cube… » En fond de scène, des extraits de films et des photographies d’archives défilent sur un grand écran. Les voix d’Amedeo Fago et de Fabrizio Beggiato – faisant des allers-retours entre gastronomie et autobiographie – reviennent sur les principaux événements et les principales dates de l’histoire d’amitié qui unit les deux hommes depuis leur rencontre au lycée Tasso de Rome, dans les années 1950.
 
« L’essentiel, c’est de faire un risotto qui soit bon… »
 
Ainsi, en plus de nous livrer les secrets d’un bon risotto à l’italienne, ce spectacle-performance nous apprendra, entre autre, que les deux comparses se sont rencontrés en classe de seconde, que l’un a poursuivi ses études en faculté de lettres, l’autre en faculté d’architecture, qu’ils se sont tous deux lancés dans le théâtre à la fin des années 1970, créant Risotto à Rome, en 1978, avant de parcourir les scènes du monde avec cette création (programmée pour la première fois en France en 1983, au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, puis présentée à la MC93, en 1987). Que retient-on de tout cela ? Rien de bien passionnant : des souvenirs qui peinent à porter plus loin que des anecdotes personnelles, quelques images des mouvements sociaux de 1968, le doux fumet du risotto qui sera servi au public à l’issue des 55 minutes de représentation. C’est peu de chose et cela passe à côté du « théâtre du présent » auquel Amedeo Fago déclare aspirer. Mais, finalement, si dans la vie, comme le répète la voix de Fabrizio Beggiato (faisant de ce leitmotiv une profession de foi), « l’essentiel c’est de faire un risotto qui soit bon », alors pourquoi attendre autre chose de ce « spectacle » ? Les amateurs de bonne chair s’assoiront donc sur leurs aspirations théâtrales…
 
Manuel Piolat Soleymat


 

Risotto, d’Amedeo Fago et de Fabrizio Beggiato ; dramaturgie et mise en scène d’Amadeo Fago ; texte français de Patrick Sommier. Du 4 novembre au 13 décembre 2011, à 20h30, le dimanche à 15h30. Relâches les mercredis et jeudis. MC93 Bobigny, 1, boulevard Lénine, 93000 Bobigny. Tél : 01 41 60 72 72 ou sur www.mc93.com. Durée de la représentation : 55 mn.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre