La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Critique

Résonance, l’envol sacré de François Veyrunes

Résonance, l’envol sacré de François Veyrunes - Critique sortie Danse Annecy Bonlieu - scène nationale
Résonance de François Veyrunes et Christel Brink Przygodda © Thibault Lefébure

Région/ Bonlieu Scène nationale Annecy / Chor. François Veyrunes et Christel Brink Przygodda
Critique

Publié le 20 janvier 2022 - N° 296

Avec Résonance, François Veyrunes accompagné de Christel Brink Przygodda explore le sacré et poursuit sa trilogie Humain trop humain.

François Veyrunes nous confiait récemment à propos de Résonance : « Il y a une démarche spirituelle dans ce travail. Quel est le rapport au sacré, à l’invisible ? Les danseurs comme toujours vont expérimenter l’ancrage mais plus encore la suspension. » Sur scène, sept interprètes enchaînent devant un écran horizontal sur lequel sont projetées des images noires et blanches de nature stylisée des portés virtuoses. Ils jouent des poids et des contrepoids avec toute l’attention à l’autre que nécessite leur danse contact très exigeante. Les pieds ou les mains pointent le ciel telles des flèches de cathédrales, les corps bustes ouverts, bras tombant vers le sol s’élèvent à l’horizontal, les yeux se perdent au-delà des cintres. En duos, trios ou à sept, les courses et marches font place à d’impressionnants retournements des anatomies qui têtes au sol se plient avec lenteur et grâce.

Humain trop humain

Deuxième volet de la trilogie Humain trop humain entamée avec Outrenoir et qui a pour objet « d’articuler les liens entre le « je », le « nous » et ce qui nous dépasse », Résonance continue d’interroger les relations humaines en s’appuyant sur la gravité. Ses danseurs impressionnent par leur engagement, par leur maîtrise du langage si particulier de François Veyrunes qui signe cette nouvelle pièce avec sa fidèle collaboratrice Christel Brink Przygodda. Mais est-ce la partition musicale, créée également par le chorégraphe,  qui peine à convaincre avec ses irruptions brutales de la Passion selon Saint-Jean d’Arvo Pärt au cœur de pulsations électro, est-ce un temps précieux de création volé à toute l’équipe par la litanie envahissante des cas contacts et cas covid ? Résonance, malgré quelques trouvailles et tableaux d’une grande beauté, manque de rythme et de relief.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Résonance
du jeudi 10 février 2022 au vendredi 11 février 2022
Bonlieu - scène nationale
1 rue Jean Jaurès, 74000 Annecy

Le 10 février à 19h, le 11 à 20h30.


Tél. 04 50 33 44 11. Durée : 1h05.


Spectacle vu à sa création au Grand Théâtre de Grenoble.


 


Également le 4 mars au Rive Gauche, St-Étienne-du-Rouvray, le 15 mars au Théâtre Molière, Sète, le 3 mai au Château Rouge, Annemasse, les 8 et 9 décembre au Grand Angle, Voiron.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse