La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Requiem

Requiem - Critique sortie Théâtre saint denis TGP-CDN de Saint-Denis
Sonia Wieder-Atherton, le violoncelle de Requiem. Crédit photo : Xavier Arias

TGP / concert-lecture par Sonia Wieder-Atherton et André Markowicz

Publié le 28 décembre 2016 - N° 250

Sonia Wieder-Atherton et André Markowicz font dialoguer les mots de la poétesse russe Anna Akhmatova et les notes de Benjamin Britten pour un concert-lecture « cœur à cœur ».

« Il s’agira pour nous, autant que nous le pouvons, de partager la terrible beauté de cette langue, son exigence et sa simplicité ; de faire entendre, d’une façon ou d’une autre, la résistance de tout un peuple – car c’est bien de cela qu’il s’agit. », dit André Markowicz. Interdite de publication par le régime stalinien, Anna Akhmatova parvient à faire circuler les douze poèmes et la préface de Requiem en les confiant à la mémoire de ses amis. Ce concert-lecture propose une expérience similaire : « confier, dans l’instant, les mots parlés, langues mélangées ; délivrer les poèmes dans l’immédiateté, de bouche à oreille, de cœur à cœur ». La violoncelliste Sonia Wieder-Atherton a choisi la troisième suite pour violoncelle seul, opus 87, de Benjamin Britten, afin d’ouvrir « un espace sonore inattendu, hors de toute illustration. Le dialogue entre les cordes et la voix s’installe pourtant comme une évidence, tant la charge émotionnelle et l’épure formelle des deux matériaux se font écho ».

Catherine Robert

A propos de l'événement

Requiem
du Samedi 14 janvier 2017 au Dimanche 15 janvier 2017
TGP-CDN de Saint-Denis
59 Boulevard Jules Guesde, 93200 Saint-Denis, France

14 janvier 2017, à 20h, et 15 janvier, à 15h30. Tél. : 01 48 13 70 00. Après le spectacle, navette retour vers Paris dans la limite des places disponibles.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre