La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Quatuor Ludwig

Quatuor Ludwig - Critique sortie Classique / Opéra
Le Quatuor Ludwig éclaire musicalement le « Féminaire », texte de Marcel Moreau dit par Jean-Claude Drouot, les 8 et 9 mars au Théâtre Jean Vilar d’Ivry

Publié le 10 mars 2008

Musique de chambre

Cet excellent quatuor à cordes français est associé dans « Féminaire » au comédien Jean-Claude Drouot qui dit des textes de Marcel Moreau.

« Ce qu’il me faut, c’est juste vérifier que tu es bien là et que sous ta robe il y a une peau qui est ce qu’on lit, ou lisse, de plus abricoté dans les anthologies de la poésie cutanée » écrit Marcel Moreau. Cet auteur belge né en 1933 dans une famille d’ouvrier, dans un petit village minier du Borinage, a fait de la femme et de la sensualité deux des thèmes centraux de son œuvre. Une inspiration qui atteint son apogée dans « Féminaire » publié en 2000. Jean-Claude Drouot s’empare aujourd’hui de ce texte magnifique, accompagné par le Quatuor Ludwig qui interprète des œuvres de Schoenberg, Brahms et Zemlinsky. Composé de Jean-Philippe Audoli, Elenid Owen (violons), Padrig Fauré (alto) et Anne Copéry (violoncelle), cet excellent quatuor, adoubé à ses débuts par le Quatuor de Tokyo, a souvent manifesté une heureuse curiosité pour les expériences transversales en mettant son univers en interaction avec des disciplines aussi variées que la danse, l’astrophysique ou le théâtre, par exemple avec le chorégraphe Charles Cré-Ange, le scientifique Hubert Reeves ou les comédiens Michel Bouquet, Marie-Christine Barrault ou Jean-Francois Balmer.
J. Lukas


Samedi 8 mars à 21 h et dimanche 9 à 16 h au Théâtre Jean Vilar d’Ivry (94). Tél. 01 55 53 10 60.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra