- Journal La Terrasse' />
La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Propos recueillis

Propos recueillis
Guy Pierre Couleau met en scène Vespetta e Pimpinone d’Albinoni

<p>Propos recueillis<br>
Guy Pierre Couleau met en scène <i>Vespetta e Pimpinone</i> d’Albinoni</p> - Critique sortie Classique / Opéra
Légende photo : (crédit Dan Aucante) : Roméos et Juliettes, revisité par Sébastien Lefrançois.

Publié le 10 mars 2007 - N° 146

Le metteur en scène Guy Pierre Couleau et sa compagnie se lancent pour la première fois dans l’aventure d’une production […]

Le metteur en scène Guy Pierre Couleau et sa compagnie se lancent pour la
première fois dans l’aventure d’une production d’opéra. Leur choix s’est porté
sur Vespetta e Pimpinone d’Albinoni, un intermezzo comique de Tomaso
Giovanni Albinoni composé en 1708. Guy Pierre Couleau s’entoure pour ce projet
de Jean Maillet, directeur musical de l’ensemble Mensa Sonora, engagé dans un
travail d’exploration, sur instruments d’époque, de partitions baroques rares.
Avec les voix solistes d’Isabelle Poulenard (soprano) et François Harismendy
(baryton).

J. Lukas

« Vespetta e Pimpinone peut s’apparenter à ce que j’appellerais un
opéra de tréteaux, inspiré de la commedia dell’arte. Et c’est cette énergie de
jeu, ce registre qui mêle burlesque et tragique, ce mélange de genres qui
n?appartient qu’au « baroque » (ou que le « baroque » invente), qui m’attirent
dans Vespetta e Pimpinone. Cette histoire d’une servante devenue
maîtresse, qui se rebelle devant la violence de son mari, cette femme libre dans
le mariage, est bien notre contemporaine. Elle n?appartient pas à une époque en
particulier et son discours, bien qu’écrit il y a trois cents ans, pourrait être
prononcé aujourd’hui. L’histoire de Vespetta e Pimpinone est de tout
temps parce qu’il s’agit avant tout d’une histoire d’amour. Drôle et pathétique.
Ce double mouvement, du rire au serrement de gorge, ce va-et-vient permanent
tout au long de la fable, entre désir et tristesse, procure l’émotion forte et
attachante qui caractérise les deux personnages. Nous sommes emportés dans ce
voyage entre merveilleux et concret. Le temps semble s’arrêter, ou plutôt se
condenser en un dialogue récurrent clavecin / chant. Et là où les mots parlent
de l’esprit, la musique traduit le sentiment. Comme une union du c’ur et de la
raison. Du conte au quotidien, Vespetta e Pimpinone explore les tréfonds
de notre âme humaine, si désespérément humaine, fragile et insondable. »

Les 6, 7, 9, 10, 13 et 14 mars à 20h30, le 8 mars à 19h30 et le 11 mars à 17h
au Théâtre Firmin Gémier d’Antony (92). Tél. 01 46 66 02 74.

Le 15 mars à 20h30 au

Centre d’Art et de Culture
de Meudon
(92). Tél. 01 49 66 68 90.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra