La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Festival

Printemps des Comédiens

Printemps des Comédiens - Critique sortie Théâtre Montpellier Domaine d’O
Figaro, par la compagnie belge Marius, au Printemps des Comédiens. Raymond Mallentjer

Gros plan / Printemps des Comédiens

Publié le 27 mai 2015 - N° 233

Annoncé cette année par un oiseau vert, le printemps fleurit et voit Montpellier accueillir une vingtaine de spectacles, des lectures et des rencontres, à la gloire du théâtre et des comédiens.

Créé à l’initiative du Conseil général de l’Hérault en 1987, Le Printemps des Comédiens est une association présidée par Jean-Claude Carrière et dirigée par Jean Varela. Plus de quarante mille spectateurs rejoignent chaque année le Domaine d’O, sorte d’ « utopie où règne l’imaginaire », pour assister à des spectacles qui trouvent dans cet écrin original l’occasion de briller de mille feux. Cette année, le festival choisit Hugo comme fanal : « Il faut allumer des flambeaux dans les esprits ». Convaincu que l’art est un des seuls moyens d’ouverture, de découverte de l’autre et d’acceptation sereine du pluralisme, le Printemps des comédiens compose un parcours pour le public vers toutes les formes de création. Parmi les spectacles programmés cette année, Nobody, de Falk Richter, mis en scène par Cyril Teste : une création en mouvement et un spectacle hybride, repris cette année après son succès lors de l’édition 2013 du festival. Vient ensuite Le Dibbouk, mis en scène par Benjamin Lazar : une polyphonie qui brasse, sous les coutumes, les notes, les croyances, l’amour, la mort et l’au-delà. Martine Leroy et le Centre des Arts du Cirque Balthazar présentent Bizarazar, cabaret bal loufoque des 25 thazar, spectacle aussi loufoque que le suggère son titre !

Le goût de tout

La compagnie Marius s’empare de Beaumarchais et bouscule les habitudes spectaculaires en un spectacle largement roboratif ! L’oiseau vert, de Carlo Gozzi, s’envolera sous la direction de Laurent Pelly et Julien Gosselin reprend Les Particules élémentaires, immense succès depuis sa création. Signe supplémentaire de la maturité du festival héraultais et de l’attention que lui portent les créateurs : la programmation de Go down, Moses, de Romeo Castellucci. Portrait de l’artiste en coureuse de fond : Au courant, par et avec Kristien De Proost. Mise en scène par Marc Paquien, Ariane Ascaride interprète les confessions de la fille de Molière, Esprit-Madeleine Poquelin, écartelée entre l’amour pour son père et sa haine du théâtre dans Le Silence de Molière. Le soir de la fête de la musique, Carte blanche à Folies Lyriques. En avant, marche !, avec Alain Platel, Frank Van Laecke et Steven Prengels en tête de fanfare. La compagnie Kadavresky expose les principes de L’Effet escargot, et la Compagnie des perles de Verre invite le public A table ! Le Nouveau Cirque du Vietnam présente À Ô Làng Phô. Dans L’autre hiver, la musique enveloppe comme la glace enserre le bateau, et Denis Marleau et Stéphanie Jasmin sont à la barre. Enfin, Tiago Rodrigues présente By Heart, un spectacle qui se renouvelle chaque soir, avec la complicité du public.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Printemps des Comédiens
du Mercredi 10 juin 2015 au Dimanche 28 juin 2015
Domaine d’O
178 Rue de la Carrierasse, 34090 Montpellier, France

Tél. : 04 67 63 66 66. Détails de la programmation et des horaires sur le site : www.printempsdescomediens.com


 


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre