La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Premiers Pas, Festival de troupes théâtrales

Premiers Pas, Festival de troupes théâtrales - Critique sortie Théâtre
©Thérèse Gacon Le Théâtre Aftaab d’Afghanistan présente deux pièces, Ce jour-là, création collective et Le Tartuffe de Molière, mise en scène Hélène Cinque.

Publié le 10 septembre 2009

Septième édition de ce festival enthousiaste qui met en lumière à la Cartoucherie de jeunes troupes, dont deux venues d’Afghanistan.

Ariane Mnouchkine du théâtre du Soleil puis Alexandre Zloto du TAFthéâtre ont conjugué leur volonté de faire exister un festival à la Cartoucherie, qui permette à de jeunes troupes non seulement de présenter leur travail, mais aussi de concrétiser “l’esprit de troupe“, une aventure artistique collective qui dépasse largement le cadre du plateau. Les équipes ici font du théâtre et s’occupent du théâtre, ce qui oblige à une solidarité qui n’est pas si fréquente dans le monde du spectacle vivant. Au programme six jeunes troupes, et six spectacles présentés sous chapiteau. Après Le diable en partage de Fabrice Melquiot, leur premier spectacle, la compagnie HoCemo Théâtre présente George Dandin de Molière, comédie amère et foncièrement cruelle sur les différences de classe et le mariage arrangé. George Dandin, bourgeois de campagne aisé, épouse Angélique, fille de nobliaux ruinés. Devenu Monsieur “de la Dandinière“, il ne cesse de subir le mépris de sa belle-famille, victime pathétique des préjugés de classe. Un terrain de jeu inépuisable pour les acteurs. La compagnie Le Rire en Carton Fat et Kerlan la Rousse a déjà elle aussi présenté un spectacle au Festival Premiers Pas, Après la pluie de Sergi Belbel, et revient avec Tango de Slawomir Mrozek, comédie en trois actes fantasque, piquante et expérimentale.

La voix des femmes

La compagnie des Gobes-Lune propose quant à elle Liliom du hongrois Ferenc Molnar, “légende de banlieue“ en sept tableaux avec onze comédiens et cinq musiciens, histoire d’amour tragique sur fond de fête foraine. Les compagnies Skaoum Théâtre et Marlou Théâtre s’inspirent de La Surprise de l’amour de Marivaux pour créer Les Etourdis du Bateau, où le jeu des comédiens, au-delà de la raison et ouvert à l’inattendu, s’engage dans le cercle de la répétition. Deux compagnies afghanes sont aussi au programme. La compagnie du Chemin Vert monte Sœurs de Fabrice Melquiot, pièce inédite où trois sœurs se retrouvent en secret dans un jardin à Ghazni, en Afghanistan, afin de monter une pièce écrite par l’une d’elles, déclarant l’insurrection. Entre humour et révolte, entre légèreté et tragédie, la voix des femmes trace son chemin. A voir aussi la création collective Ce jour-là par le Théâtre Aftaab, avec quinze jeunes acteurs mis en scène par Hélène Cinque, qui a travaillé à Kaboul avec cette jeune compagnie qui courageusement fait de la scène le lieu d’une construction poétique et joyeuse contre la folie mortifère de leur pays. Et chaque dimanche après la représentation, les artistes vous attendent…

Agnès Santi  


Festival Premiers Pas, du 3 septembre au 11 octobre à 20h30, samedi à 15h et 20h30, dimanche à 15h, Chapiteau Premiers Pas à la Cartoucherie, 75012 Paris.Tél : 01 43 74 24 08.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre