La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Prades aux Champs-Elysées

Voix

La célèbre soprano américaine donne une master class et un concert au Théâtre des Bouffes du Nord.

Publié le 10 janvier 2010

Musique de chambre

Début du cycle de concerts hivernaux proposé par le festival Pablo Casals de Prades.

Deux mots d’histoire en préambule : en 1936, la guerre civile qui vient d’éclater en Espagne pousse le grand violoncelliste catalan Pablo Casals, star mondiale de son instrument, à fuir son pays. Il se réfugie alors à Paris, avant de s’installer à Prades, petite ville au pied du mont Canigou en Catalogne française. Il ne quittera plus son refuge pyrénéen qui se transforme vite en symbole de résistance aux régimes nazis et franquistes… « En tant qu’artiste, ma vie se confond avec mon idéal. Je dois demeurer à Prades, près des miens qui souffrent » explique Casals. Dépité par la passivité des démocraties vis-à-vis du régime de Franco, son esprit de résistance se transforme après la guerre en consternation et silence. Seule la création du Festival de Prades en 1950 le ramènera à la musique… Soixante ans plus tard, Prades et son festival restent un lieu musical à part au cœur de l’Europe musicale, havre de paix et d’esprit musical humaniste. Ce premier concert parisien intitulé « Mozart et les étoiles », qui ouvre un cycle de trois concerts (de janvier à mars), sera précédé, à 18h, d’une conférence de l’astrophysicien et mélomane Hubert Reeves sur le thème "Astronomie et Écologie". Puis viendra le Mozart fraternel et universel de sa musique de chambre avec, au programme, le Quatuor avec piano en mi bémol majeur K. 493,
le Quintette avec clarinette en la majeur K. 581
et le Quintette à deux altos en ut majeur K. 515, interprétés par des amis de Prades : les violonistes Gérard Poulet et Dan Zhu, les altiste Nobuko Imai et Vladimir Mendelssohn, le violoncelliste François Salque, le pianiste Jeremy Menuhin et le clarinettiste Michel Lethiec, par ailleurs directeur artistique du festival.
J. Lukas


Samedi 16 janvier à 20h au Théâtre des Champs-Élysées. Tél. 01 49 52 50 50. Places : 5 à 52 €.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra