La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien

Pères, écrit et mis en scène par Élise Chatauret et Thomas Pondevie

Pères, écrit et mis en scène par Élise Chatauret et Thomas Pondevie - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. La Manufacture
© MC2 Élise Chatauret © Anne Beaugé Thomas Pondevie

La Manufacture / écriture et mise en scène Élise Chatauret et Thomas Pondevie

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

Babel, Ce qui demeure, Saint-Félix, À la vie ! : le théâtre d’Élise Chatauret se fonde sur des enquêtes menées sur le terrain. Conçue à partir d’entretiens réalisés avec des habitants de Sevran et Malakoff, cette nouvelle création co-signée par Élise Chatauret et Thomas Pondevie explore la famille à travers les  figures de pères.

Quel a été le processus de création de Pères ?

Elise Chatauret et Thomas Pondevie : Pères est à l’origine une commande du théâtre de la Poudrerie à Sevran sur le thème de la famille. Nous avons mené́ une année durant des entretiens auprès de multiples personnes mais aussi de professionnels et d’institutions, à Sevran et à Malakoff. Très vite, nos rencontres ont posé un premier panorama, composite et pluriel, bien éloigné́ des images toutes faites de la famille au singulier. Force est de constater par ailleurs que ce sont seulement des femmes qui viennent spontanément à nous. L’homme a fait figure d’absent dans nos premiers entretiens. C’est pourquoi nous avons choisi d’interroger la famille du point de vue des hommes et des pères.

Que vous ont appris les entretiens récoltés sur les relations familiales ?

E.C. et T.P. : Nous avons découvert une variété́ et une pluralité́ d’histoires étonnantes ! Rencontrer des pères témoigne d’une évolution incroyable de la société́ en quelques décennies à peine. De très profonds atavismes perdurent, évidemment, mais l’émancipation du modèle de l’autorité́ paternelle gagne du terrain. Cela nous conduit dans le spectacle sur le chemin des « hommes du futur », selon la formule de la rappeuse Casey. Dans les familles de demain, la question de l’égalité́ des sexes est aussi celle d’une plus grande inventivité́ des rôles de chacun. La famille trouve sur le terrain de quoi sortir de certains sillons préconçus.  Du pater familias au couple homoparental, Pères ouvre à des questions ultra-contemporaines : un état des lieux du congé parental, une histoire de la désinstitutionalisation du pouvoir paternel, un questionnement sur le patriarcat bien sûr. Pour nous, le féminisme aujourd’hui doit être la question des hommes.

« Pour nous, le féminisme aujourd’hui doit être la question des hommes. »

De quelle manière les deux comédiens portent-ils l’écriture ? Quels sont les matériaux et outils qu’ils utilisent ?

E.C. et T.P. : Racontant la famille du côté des hommes, Laurent Barbot et Iannis Haillet prennent intimement part à l’enquête, faisant jouer à plein leur propre subjectivité́. Nous avons cherché avec eux des voies possibles d’émancipation des représentations attendues du masculin et de la virilité ; une façon d’incarner et de dire qui se laisserait faire par la douceur. Ils commencent par parler en leur nom de leur père avant d’endosser tour à tour les « rôles » des familles rencontrées, restituant les paroles entendues ou rejouant pleinement certaines situations. Le décor leur offre un terrain de jeu pour rendre compte de ces multiples voix, du tableau pour afficher, écrire, dessiner, à la plaque de cuisson pour cuisinier sur scène et donner chair à toutes ces histoires à travers une recette familiale.

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Pères
du Vendredi 16 juillet 2021 au Dimanche 25 juillet 2021
Avignon Off. La Manufacture
2, rue des Ecoles

à 17h45. Tél. : 04 90 85 12 71.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes