La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Orchestre national d’Ile-de-France

Orchestre national d’Ile-de-France - Critique sortie Classique / Opéra Provins Centre culturel Saint-Ayoul
Le pianiste Romain Descharmes interprète les Variations sur un thème de Paganini de Rachmaninov avec l'Orchestre national d'Île-de-France. © Jean-Baptiste Millot

PIANO ET ORCHESTRE / SALLE PLEYEL

Publié le 24 avril 2014 - N° 220

Taddaki Otaka dirige trois œuvres du xxe siècle où le tragique transparaît sous l’écriture brillante.

La musique de Chostakovitch a souvent été lue au regard de sa propre histoire et de celle du monde soviétique. Sa Cinquième Symphonie (1937) le fit rentrer en grâce parce qu’elle parut célébrer la force de la Révolution. Pouvait-on ne pas y voir aussi le pathétique du largo, laissant ouvert le doute sur le sens de l’œuvre ? Ce sentiment est aussi présent dans le Requiem pour cordes que le Japonais Toru Takemitsu écrivit après la mort d’un ami proche. On le retrouve encore, sous la virtuosité brillante des Variations Paganini de Rachmaninov (jouées ici par le pianiste Romain Descharmes en soliste), dans la citation du Dies Irae, lugubre contre-chant.

J.-G. Lebrun

A propos de l'événement

Orchestre national d’Ile-de-France
du Vendredi 16 mai 2014 au Dimanche 18 mai 2014
Centre culturel Saint-Ayoul
10 Rue du Général Delort, 77160 Provins, France

Vendredi 16 mai à 20h30. Tél. 08 20 07 71 60


Salle Pleyel, 252 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris. Dimanche 18 mai à 16h. Tél. 01 42 56 13 13.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra