La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda Théâtre musical

Opus à l’oreille

Opus à l’oreille - Critique sortie Avignon / 2009

Publié le 10 juillet 2009

Une partition délirante pour trois chanteurs fantaisistes et un pianiste.

Richard Wagner, Toto Cutugno, Giuseppe Verdi, Michael Jackson… L’affiche ne manque pas de gueule. La troupe d’Acide Lyrique non plus ! Entre une « mezzo-soprano maniaco-dramatique », un « ténor schizo-pavarotique legeto-goldmanien », un « baryton tontaino-brésilien, tontaino-californien » et le « pianiste claydermaniaque rubinsteinien », l’ambiance est forcément lyrique. Bigrement déjantés, loufoques en diable et savamment décalés, les trois chanteurs-chercheurs et leur pianiste sautent du bel canto au chant grégorien, enjambent au passage quelques chansons paillardes ou pirouettent sur un air d’opéra. Et puis ripent sur les noms et dérapent sur les titres, enchaînant gags et contrepèteries, travestissements et clowneries. De « La Chevauchée de Vache qui rit » à « L’Anneau du Babibelungen », des « Trompettes d’Aïda » à « Carmina Burana », ces mélomanes facétieux autant qu’incorrigibles gaffeurs massacrent tous les genres musicaux mais chantent de tout cœur.

Gw. D.

Opus à l’oreille, mise en scène de Stéphanie Barreau, par la compagnie Acide Lyrique, du 8 au 31 juillet 2009, relâche les 20 et 27, à 20h20, au Théâtre Alizé, 15 rue du 58è R.I. Rens. 04 90 14 68 70 et www.theatrelalize.com.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes