La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Onéguine

Onéguine - Critique sortie Danse
Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche. Photographie : Sébastien Mathé / Opéra national de Paris

Publié le 10 décembre 2011 - N° 193

Onéguine est un roman de Pouchkine, un opéra de Tchaïkovski… et un ballet de Cranko, chorégraphié en 1965. Sa subtile alliance de passion et de mélancolie continue de nous fasciner.

Une jeune femme éconduite, un flirt qui mène au duel, un jeune homme qui tue son meilleur ami… Onéguine nous emmène dans une Russie rêvée. Outre le livret, la musique participe de cette ambiance inimitable : pour cette création, Kurt-Heinz Stolze composa une musique à partir de différentes œuvres de Tchaïkovski (sans toutefois recourir à l’opéra que ce dernier avait tiré du roman d’Alexandre Pouchkine). Cette partition soutient discrètement l’exaltation des sentiments et le poids de la fatalité qui sont au cœur de l’œuvre de John Cranko : un « ballet d’action » du XXe siècle, à la fois extrêmement riche au niveau théâtral et remarquablement épuré. En 2009, le ballet est entré au répertoire de l’Opéra de Paris : la technique des danseurs de cette grande maison révèle l’écriture chorégraphique ciselée et la complexité des personnages, dans toute leur intensité.
 
Marie Chavanieux


Onéguine, par le Ballet de l’Opéra de Paris, dix-neuf représentations du 9 au 31 décembre 2011 au Palais Garnier, Place de l’Opéra, Paris 9e. Réservations : 08 92 89 90 90

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse