La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

On y danse

On y danse - Critique sortie Danse

Publié le 10 janvier 2012 - N° 194

Du 27 janvier au 8 février, la scène chorégraphique belge francophone entre en ébullition au Centre Wallonie-Bruxelles.

C’est par le cirque que le festival On y danse débute cette dix-huitième édition. Sous la houlette de Karin Vyncke, le danseur-jongleur japonais Wasaharu Udagawa offre la première en France de Monogatari – Manipulation(s) de(s) sujet(s), qui creuse la thématique de la manipulation en croisant les genres, frayant avec le butô, la danse rituelle japonaise, et le travail sur l’objet. Formé à l’école supérieure des arts du cirque de Bruxelles, Kenzo Tokuoka a quant à lui pu être identifié par le public dans un précédent Carré Curieux, jouant sur l’ambiguïté de sa silhouette androgyne. Avec DS – you can never be absolutely still, il développe encore cette ambivalence, jouant sur son lien avec le monocycle.
 
De jeunes auteurs à découvrir
 
On y danse joue à fond la carte de la diversité esthétique. No way back est la première création hip hop orchestrée par Milan Emmanuel au nom de sa propre compagnie. Musique live, human beat box et guitare basse accompagnent des breakers et un danseur « debout » dans un jeu de lumières et d’apparitions. On remarque aussi dans ce temps fort la présence d’Erika Zueneli, la plus française de nos chorégraphes belges, qui présence un extrait de sa dernière pièce Tournois et la première d’un duo entre une danseuse et un pianiste pour deux instruments, Variaezioni. A cette occasion, le Centre Wallonie-Bruxelles lance officiellement le Grand Studio, structure bruxelloise d’accompagnement de projets et de compagnies de danse.
 
Nathalie Yokel


Monogatari – Manipulation(s) de(s) sujet(s), de Masaharu Udagawa, et DS – you can never be absolutely still de Kenzo Tokuoka, les 27 et 28 janvier à 20h, La pièce avec les gâteaux de Uiko Watanabe, suivi de La dernière scène, les 31 janvier et 1er février à 20h, No way back de Milan Emmanuel les 4 et 3 février à 20h, Incontri extrait de la pièce Tournois d’Erika Zueneli, suivi de Variaezioni, le 7 et 8 février à 20h, au Centre Wallonie-Bruxelles, 46 rue Quincampoix,             75004 Paris. Tel : 01 53 01 96 96.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse