La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Monster Project

Monster Project - Critique sortie Danse
Légende photo : (crédit Toshihiro Shimizu) : Une Emmanuelle Huynh très japonaise dans ses propositions au Festival d’Automne.

Publié le 10 septembre 2009

Emmanuelle Huynh présente cette année deux projets au Festival d’Automne, liés à la culture japonaise.

C’est la Maison de la Culture du Japon qui accueille d’abord dans le cadre de J-Dance le Monster Project, pièce composée d’un solo chorégraphié par Kosei Sakamoto et d’un duo d’Emmanuelle Huynh. Cette attirance pour le Japon, née à la faveur d’une résidence à la Villa Kujoyama à Kyoto, se retrouvera d’ailleurs en décembre à travers une performance entre la chorégraphe et une maîtresse d’Ikebana. Le Monster Project est avant tout un projet à deux têtes : il s’agit de voir comment résonnent deux pièces, comment dialoguent deux écritures autour du thème du monstre. Pour le japonais, il s’agit avant tout d’une affaire de transmission d’un solo qui, d’une interprète à l’autre, portera les traces du passage, de la transmission et de la déformation. Pour la française, qui réunit les deux danseuses, c’est d’une tentative de gémellité que va naître la monstruosité, la difformité.

N. Yokel


Monster Project d’Emmanuelle Huynh et Kosei Sakamoto, du 7 au 9 octobre à la Maison de la Culture du Japon, 101 bis quai Branly, 75015 Paris. Tel : 01 44 37 95 01.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse