La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

Moi, Anna Politkovskaïa

Moi, Anna Politkovskaïa - Critique sortie Avignon / 2009

Publié le 10 juillet 2009

Une voix qu’il faut continuer à entendre, car elle recherche la vérité dans un monde de mensonge grimaçant : celle de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, assassinée en 2006.

Réduite au silence en octobre 2006 par les balles d’un révolver alors qu’elle était sur le point de publier une nouvelle enquête sur la torture en Tchétchénie, la journaliste russe Anna Politkovskaïa n’a cessé de dénoncer les dérives de l’armée russe dans le conflit tchétchène et de s’opposer au pouvoir de Vladimir Poutine, malgré les menaces et les attaques. Quel courage et quelle conviction faut-il pour défendre la vérité dans de telles conditions, tenaillée par la peur ! Ses mots veulent « sauver des vies » en mettant en lumière le « monstrueusement ordinaire » et les mensonges. « Je suis journaliste. Je suis là pour parler de la guerre. » L’auteur Jean-Jacques Greneau a écrit ce texte à la première personne, reprenant des paroles de la journaliste. « Que faire, sinon prolonger sa voix dans nos consciences et jusque dans nos théâtres » dit-il en forme d’hommage à cette parole libre et déterminée. Le début du spectacle évoque un interrogatoire musclé, terrorisant, puis la journaliste est chez elle, dans l’intimité de sa rage de dire et de ses craintes. Seule en scène la comédienne Katy Grandi incarne la journaliste avec conviction mais son interprétation trop appuyée, trop prévisible et trop stéréotypée ne parvient pas à donner au personnage toute la profondeur et la densité requises. La scénographie est légère : un bureau avec ordinateur portable et téléphone, et en fond de scène une petite table et ses verres vides, impossible banquet et impossible célébration. Une voix à entendre et à écouter.

Agnès Santi

Moi, Anna Politkovskaïa, de Jean-Jacques Greneau, mise en scène et interprétation Katy Grandi, du 8 au 31 juillet à 13h30, Espace Saint-Martial, 2, rue Henri-Fabre. Tél : 06 86 42 03 98.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes