La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Micropolis, nouveau temps fort du Théâtre de la Manufacture à Nancy

Micropolis, nouveau temps fort du Théâtre de la Manufacture à Nancy - Critique sortie Théâtre Nancy Théâtre de la Manufacture
© Victor Tonelli Dépôt de bilan de Geoffrey Rouge-Carrassat

Festival

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Le temps d’un weekend, le Théâtre de la Manufacture à Nancy présente entre ses murs et en dehors des spectacles tout-terrain, faits pour aller à la rencontre de tous. En particulier de la jeunesse.

Arrivée à la tête du Théâtre de La Manufacture – Centre Dramatique National Nancy Lorraine en janvier 2021, en pleine pandémie, Julia Vidit affirme pour sa première véritable saison le désir de « tout mettre en œuvre pour retrouver les spectateurs et inviter de nouveaux publics, ouvrir nos processus de créations aux habitants, favoriser la présence longue des artistes dans notre ville, unir nos forces avec nos voisins, accueillir des créateurs, venus de tous horizons, qui s’adressent réellement à nous ». Elle ouvre pour cela sa programmation par un week-end dédié à des formes légères, destinées à se jouer partout. Elle-même se prête largement à l’exercice, avec deux spectacles : Skolstrejk (la grève scolaire) et Pour Quoi Faire ?, qui abordent tous deux la question de l’engagement de la jeunesse, de sa capacité à changer le monde. Dans le premier, écrit par Guillaume Cayet, une simple grève lycéenne contre le réchauffement climatique se transforme en révolution internationale. Mise en scène d’un texte de Marilyn Mattei, le deuxième dit la révolte d’un adolescent, qui s’enferme dans sa chambre pour organiser un vaste mouvement chez les personnes de sa génération. Dans Micropolis, le théâtre pense la lutte. Il pense le monde d’aujourd’hui.

Des pièces dans la ville

Si une majorité de pièces se jouent entre les murs de La Manufacture, le festival en sort régulièrement pour investir des lieux voisins. L’ensemble scolaire Saint-Sigisbert par exemple, dont les élèves découvrent Le Promontoire de Cécile Arthus et Fabien Joubert, où les pouvoirs de la littérature sont interrogés par l’irruption dans la classe de personnages de Shakespeare, Hugo et autres. L’IAE – School of management accueille aussi plusieurs propositions. La Reproduction des fougères par exemple, que le collectif Les Filles de Simone décrit comme « un moyen ludique, artistique et engagé, de contribuer à l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle des collégien.ne.s, véritable enjeu pour une société plus égalitaire ». L’auteur et comédien Geoffrey Rouge-Carrassat y donne son Dépôt de bilan, où il interprète un homme sujet à l’addiction au travail. Cet artiste, prodige du seul en scène, présente ailleurs deux autres créations : à l’Institut de Cinéma et d’Audiovisuel (IECA), il campe un singulier professeur dans Conseil de classe, puis un jeune homme en deuil de sa mère dans Roi du silence. À Micropolis, le théâtre miniature dialogue grandement avec la ville, dans toute sa diversité.

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Micropolis, nouveau temps fort du Théâtre de la Manufacture à Nancy
du Vendredi 17 septembre 2021 au Dimanche 19 septembre 2021
Théâtre de la Manufacture
10 rue Baron Louis, 54000 Nancy

Tel : 03 83 37 42 42. www.theatre-manufacture.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre