La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Des putains meurtrières de Roberto Bolaňo, mise en scène de Julie Recoing

Des putains meurtrières de Roberto Bolaňo, mise en scène de Julie Recoing - Critique sortie Théâtre Paris Les Plateaux Sauvages
Julie Recoing interprète et met en scène Des putains meurtrières © Pauline Le Goff

de Roberto Bolaňo / mise en scène Julie Recoing

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Julie Recoing met en scène et interprète une nouvelle violente et poétique de Roberto Bolaňo. Des putains meurtrières donne la parole à une femme qui choisit un homme au hasard pour le tuer.

« Roberto Bolaňo est connu en France notamment pour 2666 qu’a monté Julien Gosselin. Mais c’est avant tout un poète. Il a écrit également un recueil de nouvelles, Des putains meurtrières, et je monte la nouvelle qui porte le titre du recueil. C’est un texte poétique que je trouve sublimement beau, qui développe une violente parabole à partir du phénomène du bouc émissaire. Un soir à la télé, une femme voit un homme assister à un match de foot. Elle le choisit au hasard parmi les spectateurs, l’attend à la sortie du stade, l’emmène chez elle et fait l’amour avec lui avant de le tuer. C’est un peu comme si elle allait chercher la bête pour expier les péchés de l’homme blanc.

 

Domination masculine et occidentale

 

Avant de le tuer, la femme adresse à l’homme un monologue. Je serai seule au micro, mais le film de l’agonie de l’homme créera un second espace. Je souhaite aussi que la musique apporte un discours émotionnel immédiat, elle sera donc très présente. Ce texte très dense ressemble un peu à certains textes d’Angelica Liddell. La domination masculine comme la domination occidentale sont régulièrement remises en cause dans l’œuvre de Bolaňo. On ne sait pas qui est cette femme ni ce qui la motive. En filigrane, elle évoque beaucoup sa solitude et la relation physique qu’elle a avec sa future victime pourrait constituer une chance de s’échapper que l’homme ne sait pas saisir. La langue assez littéraire recèle diverses métaphores et énigmes même si le cours du récit est très clair. C’est une œuvre qui me bouleverse. »

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Des putains meurtrières de Roberto Bolaňo, mise en scène de Julie Recoing
du Vendredi 1 octobre 2021 au Jeudi 14 octobre 2021
Les Plateaux Sauvages
5 rue des plâtrières, 75020 Paris

à 20h, le samedi à 17h, relâche le dimanche. Tel : 01 83 75 55 70.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre