La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Festival

Marseille Jazz des cinq continents, le jazz en poupe

Marseille Jazz des cinq continents, le jazz en poupe - Critique sortie Jazz / Musiques Marseille
Le saxophoniste norvégien Jan Garbarek, rare sur les scènes des festivals, sera à l’affiche à Marseille. © Guri Dahl

JAZZ/BOUCHES-DU-RHONE

Publié le 24 mai 2016 - N° 244

Grand public et éclectique, le festival phocéen s’ancre dans la cité et salue deux trompettistes illustres, Chet Baker et Miles Davis.

En pleine transition, Jazz des cinq continents voit l’arrivée aux commandes de Stéphane Kochoyan, qui présidait jusqu’alors aux destinées de Jazz à Vienne et qui compte bien imposer ce festival dans la catégorie des grands événements musicaux estivaux, dans la continuité du travail accompli par son prédécesseur Bernard Souroque, récemment disparu. Du Mucem au Palais Longchamp en passant par le théâtre Silvain et la friche La Belle de Mai, la manifestation affirme toujours davantage son ancrage dans la cité phocéenne, jouant la carte du plein air et de la proximité de la Méditerranée, avec une programmation résolument métissée et cross-over, qui fait se côtoyer la chanteuse éthio-soul israélienne Ester Rada, le DJ Saint-Germain, le chanteur balafré pop-soul Seal, le wonder-kid crooner Jamie Cullum, le trompettiste Ibrahim Maalouf et les Snarky Puppy. Côté jazz, on relève la présence du saxophoniste norvégien Jan Garbarek accompagné du percussionniste indien Trilok Gurtu, du violoniste Didier Lockwood à la tête d’un quartet de choc avec le pianiste italien Antonio Farao, de la chanteuse Sarah McKenzie, du projet « Express Europa » du pianiste Jean-Pierre Como ou encore du trompettiste Christian Scott.

Diversité esthétique

Le festival déclinera également sur scène le projet phonographique « Autour de Chet », qui réunit sur un même plateau quatre chanteurs venus d’horizons différents — José James, Sandra Nkaké, Hugh Coltman et Camélia Jordana — ainsi que quatre trompettistes tout aussi dissemblables — Erik Truffaz, Luca Aquino, Stéphane Belmondo et Airelle Besson — dont la diversité esthétique témoigne du large rayonnement de l’inspirateur de cet hommage posthume, Chet Baker. En marge des concerts, de nombreux événements réunis sous la bannière « Marseille Heure Jazz » contribuent, de masterclass en brocante, au rayonnement de la manifestation, parmi lesquels on notera la projection du film Miles Ahead de Don Cheadle, biopic consacré à Miles Davis, déjà sur les écrans aux Etats-Unis mais pas encore en France, dont cette avant-première marseillaise ne passera pas inaperçue.

V. Bessières

A propos de l'événement

Marseille Jazz des cinq continents, le jazz en poupe
du mercredi 20 juillet 2016 au vendredi 29 juillet 2016

www.marseillejazz.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques