La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Marry me in Bassiani du collectif (La)Horde

Marry me in Bassiani du collectif (La)Horde - Critique sortie Danse Annecy Bonlieu - scène nationale
Marry me in Bassiani de (La)Horde Crédit : Aude Arago

Région / Bonlieu-Scène nationale Annecy / mes (La)Horde

Publié le 27 août 2019 - N° 279

Après le succès de To Da Bone, le collectif (La)Horde marie danse traditionnelle géorgienne et techno dans un nouvel opus.

Après s’être intéressés aux danses post-internet, et plus particulièrement au Jumpstyle, avec To Da Bone, Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel, fraîchement nommés à la tête du Ballet national de Marseille, plongent leurs regards aiguisés dans la Géorgie d’hier et d’aujourd’hui. Des danses traditionnelles qui, contribuant à conserver unité et spécificité nationales, constituèrent un réel rempart à la violente globalisation de l’ère soviétique, aux récentes envolées de musique techno devant le Parlement de Tbilissi, par lesquelles des jeunes protestèrent pacifiquement contre les raids ayant lieu dans des clubs de la ville, les trois membres du collectif (La)Horde interrogent « la manière dont une danse peut lutter contre le pouvoir politique et ne pas être uniquement décorative ». Pour ce faire, ils convient sur scène une quinzaine d’interprètes ultra-virtuoses du ballet géorgien Iveroni et unissent dans une salle de bal musiques techno et traditionnelle.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Marry me in Bassiani du collectif (La)Horde
du Mercredi 2 octobre 2019 au Jeudi 3 octobre 2019
Bonlieu - scène nationale
1 rue Jean Jaurès, 74000 Annecy

Le 2 octobre à 20h30 et le 3 octobre à 19h. Tél. 04 50 33 44 11. Durée : 1h10.


 


Egalement le 28 septembre au Théâtre des Salins, Martigues ; les 8 et 9 octobre à La Comédie de Clermont-Ferrand ; le 12 octobre à La Biennale Charleroi Danses, Belgique ; du 16 au 19 octobre à la MAC Créteil ; les 22 et 23 novembre à La Coursive, La Rochelle ; le 28 novembre à l'Opéra de Dijon ; les 29 et 30 janvier à La Comédie de Saint-Étienne ; le 3 février au Théâtre Paul Eluard, Bezons ; les 6 et 7 février à la Nouvelle Scène Nationale, Cergy ; du 11 au 13 février à La Rose des Vents, Villeneuve d’Ascq ; les 13 et 14 mars à la Maison de la danse, Lyon ; les 2 et 3 avril à TAP, Festival A Corps, Poitiers ; le 7 avril au Moulin du Roc, Niort ; les 26 et 27 juin aux Théâtres de la Ville de Luxembourg.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse