La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

L’Homme-Jasmin

L’Homme-Jasmin - Critique sortie Théâtre
Photo : Laurence Equilbey dirige deux ballades ultimes de Schumann, pour chœur et orchestre.

Publié le 10 mars 2011 - N° 187

Cinq femmes rendent hommage à Unica Zürn, artiste allemande qui gagnerait à être mieux connue en France.

L’Homme-Jasmin retranscrit les « Impressions d’une malade mentale », comme indiqué dans le sous-titre de l’œuvre. De fait, Unica Zürn écrit sur ses différents internements en service psychiatrique. Cependant ce récit à la troisième personne n’est pas centré sur la thématique de la folie. L’auteure expose plus largement sa vie de femme et d’artiste. Ainsi, pour sa traductrice et amie Ruth Henry, L’Homme-Jasmin décrit d’abord « le récit des stigmates de la création ». La metteure en scène Magali Montoya a voulu détacher Unica Zürn de son image de « folle » pour rendre hommage à la personnalité complexe de l’écrivaine et dessinatrice. Pour cela, le texte a été réparti entre cinq actrices, dont Anne Alvaro, qui s’approprient chacune un versant de cette parole féminine sur une scène recouverte de gros sel. L’Homme-Jasmin montre que nous ne sommes pas constitués d’un seul bloc mais qu’une multitude de voix peuvent s’élever en nous, ce qui peut mener à la folie comme à la création.
 
Alexandra Barbier


L’Homme-Jasmin, de Unica Zürn (traduction Ruth Henry et Robert Valençay) ; adaptation et mise en scène Magali Montoya. du 18 au 28 mars à 19h30. Théâtre de l’Echangeur, 59 av. du Général de Gaulle, 93170 Bagnolet. Réservations au 01 43 62 71 20.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre