La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Les Traversées – Rencontres musicales de Noirlac

Les Traversées – Rencontres musicales de Noirlac - Critique sortie Classique / Opéra Bruère-Allichamps
Le Quatuor Bela, au programme des Traversées de Noirlac. © Jean-Louis Fernandez

CHER / FESTIVAL

Publié le 28 mai 2019 - N° 277

Cinq samedis de concerts dans la sublime Abbaye pour explorer le grand répertoire mais aussi ouvrir de nouveaux horizons.

Peu de festivals cultivent avec un tel naturel et une telle pertinence le goût pour la création d’œuvres hybrides nées de la rencontre élaborée entre musiciens issus de familles musicales différentes. Si la programmation ne s’interdit pas quelques  confrontations directes avec le grand répertoire comme lors de la première soirée avec Les Vêpres à la Très Sainte Vierge de Monteverdi par l’ensemble La Tempête dirigé par Simon-Pierre Bestion, les surprises semées au fil de la programmation ne manquent pas de capter l’attention : Joël Suhubiette à la tête de l’Ensemble Jacques Moderne fait dialoguer des œuvres vocales de grands compositeurs de la Renaissance (Ockeghem, Clément Janequin ou Jean Mouton) avec les chants d’oiseaux (sternes, grèbes huppés ou hérons) captés sur les bords de la Loire toute proche ; le programme « Miroir(s) » revisite  des œuvres de Bach, Mozart, Purcell, Satie et Coltrane dans de nouveaux arrangements pour l’Ensemble Contrastes, avec le pianiste Karol Beffa et les jazzmen Raphaël Imbert au saxophone et Johan Farjot aux claviers ; le vibraphoniste de jazz David Neerman, la chanteuse et le balafoniste Lansiné Kouyaté, associés à l’ensemble Sequenza 9.3. de Catherine Simonpietri, présentent une création intitulée « Noir Lac » ; Roberto Negro (piano) et Émile Parisien (saxophones), enfants terribles du jazz européen, confrontent leurs Métanuits, adaptation du premier quatuor à cordes de György Ligeti, avec l’interprétation de cette même oeuvre, Métamorphoses Nocturnes, dans sa version initiale par le Quatuor Béla ; le clarinettiste Yom et la mezzo Elise Dabrowski s’inventent un duo pour s’approprier musicalement un texte énigmatique du Moyen Age intitulé Lingua ignota (Langue inconnue) de la plume de Hildegard von Bingen ; et enfin l’Ensemble Les Métaboles de Léo Warynski s’associe au parfumeur Quentin Bisch, qui a imaginé un cycle de quatre parfums pour un concert olfactif autour d’œuvres chorales de Barber, Copland, Morton Feldman mais aussi du jeune compositeur Eric Whitacre. Plus qu’un festival, des aventures.

J. Lukas

A propos de l'événement

Les Traversées – Rencontres musicales de Noirlac
du Samedi 22 juin 2019 au Samedi 20 juillet 2019

Abbaye de Noirlac 18200 Bruère-Allichamps

Tél. 02 48 96 17 16.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra