La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Les Sonnets de Shakespeare

Les Sonnets de Shakespeare - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Bastille
Philippe Thibault et Norah Krief dans Les Sonnets de Shakespeare Crédit : Jean-Louis Fernandez

Théâtre de la Bastille / de William Shakespeare / direction artistique Richard Brunel

Publié le 28 août 2015 - N° 235

Créée à la Comédie de Valence en décembre 2014, la version des Sonnets de Shakespeare dirigée par Richard Brunel est aujourd’hui reprise à Paris. Entre théâtre et chant, l’histoire d’une femme incarnée par Norah Krief.

« J’avais envie de chanter depuis longtemps, confie Norah Krief. J’avais besoin de m’adresser aux gens, j’étais à un moment de mon parcours où j’avais envie d’être en confrontation directe avec le public, d’être vraiment dans un dialogue avec eux. » Présentée dans une première mise en scène en 2001 d’Eric Lacascade, la vingtaine de Sonnets que la comédienne (et chanteuse) reprend au Théâtre de la Bastille, sous la direction de Richard Brunel et dans la traduction de Pascal Collin, parlent d’amour, du temps qui passe, de l’art, de l’écriture… Accompagnée sur scène par trois musiciens (Philippe Floris, Philippe Thibault et Frédéric Fresson, qui signe les compositions musicales), Norah Krief interpelle le public. Elle raconte l’histoire d’une actrice perdue, d’une femme explorant les chemins de sa féminité. Et cherche à nous faire ressentir toute la violence, la crudité, l’implacabilité de la langue de Shakespeare.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Les Sonnets de Shakespeare
du Lundi 21 septembre 2015 au Samedi 3 octobre 2015
Théâtre de la Bastille
76 Rue de la Roquette, 75011 Paris, France

à 20h, du 5 octobre au 9 octobre à 21h. Relâche les dimanches. Tél. : 01 43 57 42 14. www.theatre-bastille.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre